24.11.2014

Un olivier sur la fontaine

Un olivier sur la fontaine

L'olivier sur la fontaine

Dernièrement les services technique de la ville ont procédé à la mise en place d'un bel olivier au centre de la fontaine ferrugineuse de la place A Tailhades . Ce  arbre a été placé au centre de la fontaine et il faut bien dire que ce dernier redonne un peu de verdure et de neuf à notre fontaine qui malheureusement se dégrade rapidement. Les barrières en acier qui ont étés en place avant le siècle et jusqu'à la pose de la fontaine en béton en 1968 ont tenu bien plus longtemps sans atteindre un tel degré de dégradation , à croire que l'acier d'aujourd'hui n'a pas la même qualité de celui de nos ancêtres

La fontaine au début du siècle

Un olivier sur la fontaine

 

31.10.2014

Travaux de rues en séries en ville

 

Travaux de rues en séries en ville 

 

Le groupe d'élus dans l'avenue rue Jean Moulin

L’important et très emprunté rond point du centre médical refait .

 Si les vacances sont souvent mises a profit pour faire pas mal de travaux et notamment dans les écoles , celle de Toussaint  ont vu apparaitre des travaux dans les rues ,  causant d’ailleurs quelques petits désagréments lors de coupure de route mardi dans la journée. Mais coupure de route ou pas même quant il s’ agit d’axes importants comme l’Avenue Jean Moulin et le rond point du centre médical, ces travaux le plus souvent nécessaires et souvent assez attendus par les habitants et doivent donc avoir lieu et quant ils sont terminés tout le monde est ravi et a oublié les désagrément obligatoires. Dernièrement donc le maire Edouard Rocher et quelques élus se sont rendus sur ces chantiers pour se rendre compte de leur avancement  mais aussi en profiter pour discuter avec les habitants pour savoir ainsi ce qui se passe sur le terrain.

Le rond point du centre médical refait

La visite a commencé par le plus important d’entres eux avec la réfection des trottoirs de l’Avenue Jean Moulin et le rond point du centre médical. Ce chantier a bien avancé depuis puisque c’est la pose de l’enrobé à chaud mardi qui a provoqué quelques petits bouchons . Tous les détails devraient être terminés mardi et le coût total de 39 000 €. L’autre chantier était celui des trottoirs de la rue Paul Eluard qui a ce jour sont terminé et qui concernaient également la réfection des trottoirs qui avait été demandées depuis fort longtemps par les habitants . La aussi le coût est conséquent puisqu’il s’élève à 26 000 €. A noter enfin que ces vacances de Toussaint ont été mises a profit dans les écoles avec le chantier important de la réfection de la toiture de l’école Jeanne Miquel qui  été refaite . Tous ces chantiers  améliorent le vie quotidienne des habitants de ces quartier et prochainement d’autres  trottoirs , qui en ont bien besoins, vont également être rénovés  

Les travaux rue Paul Eluard

 

Travaux de rues en séries en ville

 

29.10.2014

Les deux nécropoles Coursnaises ont reçus leur visites de Toussaint

 

les  deux nécropoles coursnaises ont reçus leur visites de touss

 

Le groupe de responsables devant le cimetière de l'ille

Tradition respectée peu avant Toussaint avec la  visite habituelle des deux cimetières de la ville par les responsables municipaux. C’est le cimetière de l’ille qui a accueilli en premier la délégation qui comprenait autour du maire Edouard Rocher , de son adjoint Jean Claude Orosco et de son conseiller municipal Philippe Dufour, Me Alexandre Galiana , représentant les services techniques , accompagné des ouvriers qui ont en charge l’entretien des cimetières ; Mrs Olivier Sabarthes,  William Hernandez et Jean Paul Pech , absent. Enfin on notait également la présence du le chef de la police municipale Mr Florent Casado. Après avoir fait le tour du site  ils ont fait le point sur les différents travaux qui ont eu lieu avec bien sur l’entretien normal habituel entre tombes, la taille de tous les arbres ,  l’allée centrale qui demande toujours beaucoup de travail et la pose de gravier. Cette dernière opération qui reste manuelle a nécessité  de répartir au mieux 27 tonnes de graviers entre les deux cimetières. Au cimetière vieux, de la rue de l’égalité l’entretien est le même mais l’on trouve en plus le problème de l‘affaissement des tombes le plus anciennes qu’il faut  remettre en état.

Au cimetière de l’Ille une étude est en cours pour créer un deuxième columbarium beaucoup plus grand au fond,  sur la partie à droite en rentrant. Ce dernier serai évolutif et permettrait dans le futur, de répondre au mieux a ce type de sépulture qui se développe de plus en plus. Le maire n’a pas manque de féliciter le personnel pour la parfaite tenue de ces deux nécropoles qui sont impeccables et fin prête pour accueillir  le nombre important de personnes qui vont se presser autour des tombes lors de ces fêtes de Toussaint

La belle centrale du cimetière de l'ille

 

les  deux nécropoles coursnaises ont reçus leur visites de touss

 

26.09.2014

Bon nettoyage des berges et du quai de l’Aude dans la rue de l’égalité

Coursan travaux le groupe de jardiniers avec les adjoints .JPG

Le groupe de jardiniers avec les adjoints

Ces derniers jours les Coursanais qui passaient sur le pont et ceux, peu être un peu moins nombreux qui se promènent ou baladent leur chien dans la rue de l’égalité  (la rue qui va de l ’église au Passolis en passant devant le cimetière vieux), ont peu voir un groupe d’employés municipaux très occupés. En effet les jardiniers des services techniques ont procédé, dans le courant de la semaine dernière et au début de celle ci, au découronnement des lauriers roses qui sont implantés sur le bord du quai pratiquement tout le long de la rue .La taille en arbre  des arbustes a permis de libérer la vue sur l’Aude, de retrouver la perspective vers le pont. Il en ont bien sur profité pour élaguer aussi pas mal d’arbres qui avaient pris beaucoup de hauteur sur les berges et donnaient une impression de « petit jungle ». Mais ce nettoyage a été très long et a surtout engendré un volume très important de déchets verts qui ont étés bien heureusement broyés afin de réduire leur volume avant d’être évacués vers un centre de retraitement spécialisé .  

La vue  vers le pont très dégagée

DSC_0199.JPG

En ce début de semaine les adjoints au maire chargés de l’environnement Me Jeanine Grosbard /St Loup et  l’adjoint chargé du personnel Mr Jean Pierre Hérail avaient tenus a venir vérifier la fin des travaux et en profiter pour féliciter sur place le groupe de jardiniers qui a effectués ce nettoyage.                                                                                         Ces premiers travaux sur les berges de l’Aude sont le début d’une valorisation de ce quartier de notre ville , travaux qui seront suivis de l’aménagement d’une terrasse ou (gloriette) . Cela doit favoriser la flânerie, la promenade le long du fleuve, une façon de s’approprier ce site partie important de notre patrimoine. En effet avec le vue ainsi dégagée sur le pont et sur l’église de cette rue qui semblait quelque peu délaissée, reprends un peu vie et elle offre avec le passage a sec du Passolis  et le chemin qui mène sous la voie du chemin de fer des possibilités de promenade , loin des voitures dans un cadre agréable

 

18.09.2014

Les services techniques de la ville dans leurs murs

 

Les services techniques de la ville dans leurs murs

 

Le traditionnel ruban coupé par le mari et André Viola

Après de longs mois de travaux les nouveaux services techniques de la ville ont étés inaugurés par le maire et André Viola

Vendredi dernier la cour centrale des nouveaux services techniques de la ville qui se trouvent en bout de la zone de la Condamine, était presque trop petite pour accueillir les nombreux invités venus assister à l’inauguration des nouveaux bâtiments. C’est le maire Edouard Rocher entouré de la quasi totalité de son conseil municipal qui a coupé le traditionnel ruban tricolore avec à ces côté le président du conseil général de l’Aude Mr André Viola et en présence de l’architecte Me Pascale Deffayet ,des entreprises et de l’ensemble des employés du technique  Après avoir excusé la sous préfet absence pour droit de réserve, la maire a expliqué que ce nouveau centre qui regroupe l’ensemble des agents du service technique mettait fin à l’éclatement des sites qui, source de difficulté de gestion et de surcout financier. Il a ensuite souligné ; « Ce centre imposant en matière d’investissement va nous contraindre à une gestion rigoureuse et ç une luette contre le gaspillage pour l’électricité , le chauffage et l’eau. Il ne faut pas que par ses dimensions, il soit une source de dépense supplémentaire, chaque agent doit en prendre conscience. L’équipe municipale et moi même avons opté pour l’aménagement du territoire communal dans un cadre gradué, concerté et raisonné. C’et dans cet état esprit que seront planifiés et programmés , les futurs investissements de Coursan, avec l’appui, je l’espère d el(état, la région, du conseil général et du grand Narbonne. »

Les élus durant la visite

 

Les services techniques de la ville dans leurs murs

 

 

 Il a ensuite remercia André Viola et lui a rappelé que Coursan ne manquera pas de le solliciter le département à nouveau pour d’autres projets. Avant de lui passer la parole le maire a terminé sur la maxime tirée du laboureur et ses enfants ; « le travail est pour l’homme un trésor ». Pour conclure André Viola lui a assuré qu’il avait bien compris le message avant de souligner le très bel effort de la municipalité pour sa ville. Il a enfin plaidé contre la suppression des conseils généraux et a terminé en précisant que le conseil général de l’Aude  ne changerais pas le niveau d’aide sur l’investissement des communes. Après une présentation de l’architecte des bâtiments et une visite complète des bâtiments par les invités , un vin d’honneur a clôturé cette cérémonie

Le personnel de l'accueil

les services techniques de la ville dans leurs murs

 

La fiche technique des nouveaux services techniques de la ville :

 

Début des travaux ; 1 er septembre 2013

Fin des travaux ; 8 août 2013

Superficie totale ; 8000 m2, dont 2 400 m2 de bâtiments

Coût Global  ; 2 698 214, 64 € TTC

Subventions totales;499 266,24 € dont

du conseil général de l’Aude ; 150 000 €

                 et de  Etat ; 349 266 € (Detr 2013/2014)

Charge pour la commune ;  2 198 948,40 €

03.09.2014

Coursan Le chemin de la Peige refait en partie Tous les viticulteurs et autres travailleurs de la plaine attendaient sa réfection depuis longtemps depuis longtemps car la partie du chemin de la Peige qui part du chenal de dérivation de l'Aude et qui rej

Coursan  Le chemin de la Peige refait en partie  Tous les viticulteurs et autres travailleurs de la plaine attendaient sa réfection depuis longtemps depuis longtemps car la partie du chemin de la Peige qui part du chenal de dérivation de l'Aude et qui rejoint la campagne de Auriat du Bosc était complètement dégradé.  Avancé à la mi août pour que tout soit fini avant les vendanges ces travaux d'un coût on négligeable de 26 400 € entièrement pris en charge par la commune viennent d'être terminés. La partie ce ce chemin ainsi rénové a reçu la visite du maire Edouard Rocher accompagné de son premier adjoint Olivier , de l'adjoint responsable de la commission des travaux Jean Claude Orozco et du représentant des services technique Christian Gimenez qui étaient  venus se rendre compte sur place de la qualité du travail effectué

Le groupe sur place

Tous les viticulteurs et autres travailleurs de la plaine attendaient sa réfection depuis longtemps depuis longtemps car la partie du chemin de la Peige qui part du chenal de dérivation de l'Aude et qui rejoint la campagne de Auriat du Bosc était complètement dégradé.  Avancé à la mi août pour que tout soit fini avant les vendanges ces travaux d'un coût on négligeable de 26 400 € entièrement pris en charge par la commune viennent d'être terminés. La partie ce ce chemin ainsi rénové a reçu la visite du maire Edouard Rocher accompagné de son premier adjoint Olivier , de l'adjoint responsable de la commission des travaux Jean Claude Orozco et du représentant des services technique Christian Gimenez qui étaient  venus se rendre compte sur place de la qualité du travail effectué

31.08.2014

Les deux groupes scolaires fins prêts pour la rentrée

Les deux groupes scolaires fins prêts pour la rentrée

Le groupe devant le portail refait de l'école R Chavernac

La tradition qui permet tout de même de faire le point exact des travaux effectués durant l’été dans les écoles, a été une fois de plus respectée à quelques jours de la rentrée.  Le maire, la DGS, les membres de la commission enseignement, quelques adjoints , accompagnés des représentants des parents d‘élèves et d’un représentant des services techniques ont débuté leur visite par l’école maternelle A de St Exupéry et plus précisément par la grande cour arrière où pas de travaux ont étés faits . Suppression d’un  petit muret dangereux , aménagement de l’espace vert, bouchage d’un petit vide entre poteaux du préau sont autant de travaux faits pour plus de sécurité pour les enfants. A l’intérieur un meuble a casiers a été rajouté et la réfection partielle de la toiture (coût 14 500 €) est prévu à Toussaint ou a Noël . En suivant le groupe c’est rendu à l’école primaire R Chavernac toute proche et a constaté que le grand portail d’entrée a été repeints et la pose d’un tôle a permis de bien l’isoler visuellement de la route.  A l’étage une classe a été repeinte totalement  et 2 packs de tableaux interactifs ont étés posés ainsi que du matériel qui a été changé .

La cour de la maternelle D Casanova

Les deux groupes scolaires fins prêts pour la rentrée

 Dans l’autre groupe scolaire le groupe a débuté par la maternelle D Casanova où tous les jeux extérieurs ont étés repeints et aménagés , du matériel a été changé et la jardin intérieur a été nettoyé. Dans la dernière école primaire de Jeanne Miquel il y a eu d’importants travaux de peinture puisque trois classes ont étés refaites. 4 packs de tableaux interactifs ont aussi étés posés. Au total les travaux de peinture (4 classes )sur les quatre écoles ont coûtés 13 313,69 € réalisés par deux artisans de Coursan. L’équipement total en informatique (6 packs de tableaux interactifs et 3 ordinateurs portables a coûté 19 555,84€. Tout les mobilier divers, meubles, lits , lave linge, tableaux d’affichage a eut un coût de 7 472,59 €. Si l’ont ajoute le changement du sol souple d’une classe à Casanova et la réfection de la toiture à St Exupéry qui sont prévus on arrive au total de 60 842 € investi dans les écoles .Il faut enfin compter les 406 heures de travail d’entretien divers et réparation effectués par les services techniques. Tout cela a fait dire au maire, « Apprendre dans un cadre agréable , avec des équipements performants est primordial, l’école primaire est le creusé de la citoyenneté et de la réussite »

La classe de l'école primaire R Chavernac repeinte

Les deux groupes scolaires fins prêts pour la rentrée