14.09.2010

Le règlement intérieur du nouveau centre multiculturel André Sarzi approuvé en conseil municipal.

COURSAN OLIVIER DEVANT CENTRE MULTICULTUREL.JPG

 Le magnifique et très viel olivier qui se trouve devant le centre multiculturel.

Après une première partie de conseil municipal un peu agitée et quelques échanges assez vif les derniers points qui restaient a examiner ont étés abordés beaucoup plus calmement mais dans une ambiance tendue.

Le point suivant concernait l'approbation du règlement intérieur du tout nouveau centre multiculturel André Sarzi . Ce centre multiculturel qui est la dernière réalisation municipale , doit d'ailleurs être inauguré officiellement ce matin à 10 h 30 par les autorités et une demie journée portes ouvertes pour les Coursannais a été même programmée ce dimanche après-midi de 15 h 00 à 19 h 00 avant que les activités ne débutent.

Les 17 articles de ce règlement intérieur ont étés détaillés , sachant que l'usage de  ce bâtiment est réservé exclusivement à des associations culturelles de la ville de Coursan et il est destiné à accueillir des activités culturelles et artistiques telles que musique, chants, expositions et conférences culturelles a l'exclusion de tout repas et activités à entrée payantes .Les conseillers ont voté à l'unanimité ce règlement intérieur .En suivant ils ont examiné le déclassement d'une portion du chemin rural dit de « Coutelle » au droit du domaine de Coutelle . Après l'enquête publique qui c'est déroulée du 1 juin au 16 juillet, les conclusions du commissaire enquêteur étant favorables , le rapport a été porté à la connaissance du public durant un mois et le conseil c'est donc prononcé favorablement sur ce projet.

Le dernier point à l'ordre du jour concernait la lecture du compte rendu annul des concessions gaz et électricité. Pour la concession gaz les données chiffrées sont les suivantes ; 311 clients en 2009 contre 312 en 2008, 22,523 km de réseau gaz, 1 929,13 € de redevance de concession, 5 incidents ou accidents ont étés relevés en 2009 contre 3 en 2008 et 10 appels de tiers en 2009 contre 9 en 2008.

Pour la concession électricité on notera 3 146 clients en 2009 contre 3 144 en 2008, 54346 m de réseau électrique BT (taux d'enfouissement 56,2%), 25 936 m de réseau électrique HTA (taux d'enfouissement 19, 8 ù) et pour les branchements 52 neuf en 2009 contre 29 en 2008, 8 de modifiés en 2009 contre 5 en 2008 et enfin 9 de supprimés en 2009 contre 12 en 2008.

Après l'approbation unanime des conseillers sur ce dernier point la séance de ce conseil du jeudi 9 septembre à été levée.

10.06.2010

La création d'un accueil de loisirs associé à l'école au centre des débats de la deuxième partie du conseil municipal

Coursan parking en face du centre multiculturel.JPG

Le parking qui se trouve en face du centre multiculturel

Pour relater ce conseil municipal du 3 juin , on en était resté hier avec le vote d'un avenant pour le centre multiculturel . L'ordre du jour c'est donc poursuivi avec la modification du montant des subventions de fonctionnement 2010 attribuées à l'amicale du personnel communal et l'amicale du personnel retraité. En effet suite à une erreur le conseil a donc voté les bons chiffres avec 1 100 € pour l'amicale du personnel et 850 € pour l'amicale du personnel retraité. En suivant le conseil à examiné le projet de réfection de l'église Notre Dame de la Rominguère. Suite à un état des lieux des architectes chargés du dossier le montant du devis des travaux passe de 59 000 € HT pour les travaux et 7080 € HT pour les honoraires à 83 412 € HT pour les travaux et 11 460 € HT pour les honoraires. Le conseil a donc actualisé les demandes de subventions auprès du conseil régional et la DRAC.Coursan église.JPG

Les deux points suivants concernait la création d'un ALAE avec tout d'abord la demande de subvention d'investissement auprès de la CAF. Il s'agit de travaux de peinture et réfection de menuiseries pour 11 585, 34 € HT et 11 662 € HT pour l'acquisition de mobilier. C'est ensuite les modifications du règlement intérieur du restaurant scolaire et des services périscolaires qui ont étés examinées , modifications rendue nécessaire par la création de l'ALAE.

En suivant les conseillers ont examiné la participation de la commune à l'opération « Gâche pour ta vie » initié par le Grand Narbonne. Comme depuis quelques années ce programme qui consiste en la mise en place d'une navette de bus pour permettre aux jeunes de se rendre les vendredis et samedis soir en toute sécurité dans les discothèques de Narbonne et du Littoral a été reconduit avec quelques changements comme les horaires ou la mise en place dans les bus d'un accompagnateur. Les horaires sont donc les suivants ; départ Coursan (ancien hôtel marie) 0 h 11, arrivée Gruissan 0 h 44, départ Gruissan 5 h 20, arrivée Coursan 5 h 53. Les conseillers ont donc voté une participation de 1 500 € pour la commune de Coursan. En suivant il s'agissait d'examiner la signature d'un marché public passé avec la SGREG en vue de la réalisation de divers travaux . Dans le cadre du chantier de construction du centre multiculturel, il a été décidé de réaménager le parking situé en face de ce bâtiment sur lequel se situent des containers de tri sélectif ; réalisation d'un mur autour des containers de tri sélectif, exhaussement du mur de clôture avec le jardin mitoyen et réalisation des enduits . L'avant dernier point concernait le tirage aux sort des jurés d'assises, il s'agit donc des noms suivants ; André Ornac, Jean Pierre Cruzet, Sylvain Delorme, Céline Grandpanche, Marilène Gérardin, Conchita Climent, Roger Pons, Marie Rose Oliver, Irène Klaibi, Milène Conte, Christian Olichon et Régis Meunier. Le dernier point à l'ordre était la présentation du rapport de la synthèse sur la qualité de l'eau distribuée en 2009. Rapport qui n'a relevé qu'une seule non-conformité chimique ponctuelle sur les 12 prélèvements qui n'a pas entrainé toutefois d'interdiction de consommation.

17.04.2010

Les subventions des associations votées à l'identique qu'en 2009 et le projet d'un nouveau stade de foot examiné en conseil municipal

coursan satde de foot de l'ille.JPG

Le stade de foot de St Marie

Après la première et importante partie de ce conseil municipal consacrée uniquement à la présentation détaillée et l'adoption du budget primitif 2010 et des taux d'imposition, les conseillers ont examinés la suite de l'ordre du jour qui prévoyait le vote des subventions aux associations. Conformément à ce qui avait été annoncé le volume global de ces montants reste inchangé avec un total de 135 000 € qui se détaille comme suit :MNT (mutuelle du personnel communal)3 400 €, nounous Coursannaises, 280 €, médaillés militaires, 100 €, souvenir Français 92 €, Donneurs de sang, 535 €, Au fil des ans, 600 €, Clu Taurin, 1 500 €, Anciens combattants, 300 €, Coursan Ambiance, 300 €, Crématistes, 130 €, maison de la Clape, 765 €, paralysés de France, 230 €, UNICEF, 230 €, comité des  oeuvres sociales (mairie + CCAS), 25 945 € , anquet, 720 €, rubresus, 92 €, amicale du personnel communal, 900 €, amicale personnel communal retraités, 600 €, amicale personnel SIVOM, 200 €, FCPE (Charvernac, St Ex),60 € FCPE (Miquel Casanova), 120 €, comité des fêtes, 24 120 €, Tempo, 250 €, chats des rues, 250 €, Sapeurs pompiers, 1 450 €, anciens sapeurs pompiers, 200 €, Sport et culture (St exupéry)1 220 €, école Casanova , 1 200 €, école Chavernac, 1 670 €, école J Miquel, 3 690 €USEP (transport Miquel) 600€, Coursan Bonne Humeur, 500 €, Corps et voix, 500 €, Harmonie, 1 700 € et 4 350 €(salaires), MJC, 5 850 €, Festival de théâtre (FNCTVA)3 000 €, comité de la vigne et du vin,835 €, coursan pétanque, 1 250 €, relais des 5 clochers, 180 €, GV, 600 €, Gymnastique Artistique Coursannaise,2 200 €, Judo Coursannais, 250 €, école de rugby EFSC, 1 500 €, GSCN, 1 850 €, Cyclo club, 300 €, EFSC XV, 11 000 €, SOC,6 850 €, SOC (Nationale 3),4 000 €, Flouranous, 150 €, Yoseïkan, 250 €, ECC foot, 2 300 €, MJC (Sports),3 320 €, Tamaritiens, 5 300 € Coursan solidarité, 460 €, syndicat d'initiative, 1 000 €, syndicat d'initiative (vide grenier),1 080 € ASA ,protection culture,250 €.  

Le point suivant concernait la modification du nombre de siège au conseil communautaire du grand Narbonne suite à l'augmentation du nombre d'habitants de Fleury qui dépasse les 3000. Désormais le nombre de conseillers est de 72 (34 pour Narbonne, 12 pour les communes de plus de 3000,et 26 pour les communes de  moins de 3000) . En suivant les conseillers ont examiné la procédure d'intégration dans le domaine public des voiries, réseaux et espaces vert des lotissements St marie, Les martines, St Roch, Plaisance, la Distillerie I et II , rue Descartes, LAubiage, et allée Pablo Picasso. Lors du contrôle effectué par la DDE il s'avère qu'une enquête publique soit ordonnée. A l'issu de cette dernière le conseil devra à nouveau se prononcer sur ce point. L'acceptation de souscription volontaire des propriétaires du domaine de Coutelle en vue du transfert de voirie d'un chemin communal était ensuite à l'ordre du jour . Là aussi une enquête publique doit être effectuée et à l'issu de cette dernière , le conseil devra à nouveau se prononcer. Un peu de sport en suivant avec le remplacement du chauffe-eau des vestiaires de foot défectueux et qui sera remplacé par un chauffe-eau solaire pour un montant de 20 463, 56 € TTC . le financement prévu est le suivant ; subvention conseil général 400 €, subvention ADEME, 400 € , autofinancement , 19 663,56 €

Toujours côté sportif, le projet de la création d'un stade de football sur le site de St Marie (pas loin de la station d'épuration ) a été présenté par Mr Thierry Sentenac. En effet la pelouse du stade actuel étant très sollicitée , il est extrêmement difficile de la maintenir dans un état satisfaisant. Ce projet a fait l'objet d'une estimation prévisionnelle qui se résume ainsi ; Réalisation du terrain 100 048,15 €, main courante clôture, 37 721, 20 €, équipements divers, 9 707, 90 €, pompe, 23 500 €, alimentation électrique, 22 000 €, éclairage, 75 943, 40 €, pour un total de 321 630 , 30 €. Le financement est prévu comme suit ; subvention conseil régional 107, 568, 66 €, subvention CNDS, 107 568, 66 €, autofinancement, 53 784, 33 €. Ce projet sera réalisé en plusieurs phases opérationnelles, une première inscription de 90 000 € figure au budget prévisionnel de 2010.

La suite et fin de ce long conseil demain.

26.01.2010

Le zonage éolien (ZDE) modifié et un don en faveur d'Haïti voté en conseil municipal

La garderie qui sera améliorée par l'ALAE

Lors de la première partie du conseil municipal public du jeudi 22 janvier nous en étions restés à la restauration du patio de l'école maternelle Casanova. Le point suivant était un peu spécial puisqu'il ne demandait pas un vote aux conseillers mais l'accord sur une décision de principe concernant le projet de création d'un accueil de loisirs associé à l'école (ALAE) et aussi une demande de subvention auprès de la CAF, de la MSA, de la SNCF et d'EDF et enfin la demande d'intégration de ce projet dans le contrat Enfance Jeunesse 2010/2013. La maire a souhaité qu'un nouveau service se mette en place dès la rentrée et a, pour cela, fait étudier par deux adjoints la possibilité de créer un ALAE. En effet depuis de nombreuses année la commune met à la disposition des parents un service de cantine et de garderie périscolaires qui n'est pas considéré comme un accueil de loisirs associé à l'école pouvant prétendre notamment à des subventionnements de la part de la CAF car l'agrément est soumis à des règles précises concernant le fonctionnement et l'encadrement. Si la mairie respecte toutes les obligations demandées la CAF participera à ce service par le biais de la prestation de service. D'après l'étude il serait souhaitable de s'engager dans cette voie qui permettrait une réelle amélioration de ce service et le confort des enfants en créant des lieux spécifiques pour le périscolaire, à savoir la salle M Chauvet et trois locaux inutilisés de l'école J Miquel. Les détails de cette étude ont étés longuement précisés aux conseillers qui ont ensuite pris la décision de principe sur ce projet permettant l'avancement dans le déroulement administratif, de solliciter la CAF et tous les organismes concernés, de solliciter des devis pour les demandes d'investissement et enfin de solliciter l'intégration de cette action dans le contrat enfance jeunesse avec la CAF.

Après ce point assez long les conseillers ont voté la modification du projet de zonage éolien sur le territoire de la communauté du Grand Narbonne. Il s'avère que la commune de Salles à souhaité retirer ce projet de son territoire et il a donc fallut modifier le zonage et notamment le secteur situé à proximité de cette commune avant l'adoption définitive du périmètre par le conseil communautaire.

Le point suivant concernait l'application de la PVR (Participation pour Voirie et Réseaux) pour le remboursement de la contribution relative à un renforcement de réseau EDF suite à une demande d'autorisation d'urbanisme. La loi prévoie que les communes sont substituées aux particuliers et doivent payer les frais d'extension ou de renforcement des réseaux rendues nécessaires par des autorisations d'urbanisme. L'institution de la PVR permet donc de faire rembourser au pétitionnaire les frais supportés par la commune du fait de leurs projets et chaque projet concerné devra faire l'objet d'une délibération. Le conseil c'est donc prononcé sur la demande faite par la SCI Paracuellos qui a obtenu un permis nécessitant un renforcement du réseau. L'avant dernier point portait sur deux autorisations d'engagement de dépenses d'investissement sur la réfection de voiries pour 20 000 € et d'aménagement de réseaux pour 10 000 €

Le dernier point à l'ordre du jour a porté sur la demande d'un don d'un montant de 2000 € qui sera versé à l'association Aude solidarité afin d'exprimer le soutien et la solidarité des Coursannais aux victimes du séisme qui a durement frappé Haïti , don adopté à l'unanimité.

coursan garderie.JPG

07.01.2010

Suite et presque fin de la rétrospective 2009

coursan 50 ° anniversaire école de muisque.JPG

Le cinquantenaire de l'école de musique.

Suite de cette rétrospective de l'année 2009 avec le mois de juin qui sent bon l'été et qui a été très chargé. Dès le début du mois c'est le spectacle de CBH qui fait salle comble, tandis que le CES des Mailheuls organise les jeux des nombres à Narbonne et l'Anquet régale les plus jeunes au parc de l'étang salin. Côté sport ce sont les dernières compétitions et la pétanque et son école COCA se distinguent ainsi que le tennis qui accède à la régionale, tandis que la boxe thaï croise les gants avec Gruissan. Les élections européennes n'ont pas trop mobilisé à Coursan, comme ailleurs d'ailleurs et le SOC organise la première fête de quartier de l'été. Le marché couvert est réouvert et inauguré après de longues semaines de travaux et la 41e fête du PC débute au parc Aragon avec la réception de la déléguée de la Palestine tandis que la paroisse de la Clape reçoit comme il se doit son évêque.

Deux mères de familles nombreuses sont honorés en mairie, la GAC fait son gala de fin d'année, le tournoi de tennis adultes est un succès et le programme de la 7e féria est dévoilé. Beaucoup d'animations en cette fin de mois avec le cinquantenaire de l'école de musique très bien préparé et superbement fêté, l'inauguration du nouveau caveau de la Clape ouvert par la cave coopérative, le gala de danse MJC dans les arènes et le feu de la St-Jean, toutes ces manifestations ont drainés beaucoup de monde. Le mois s'achève avec un conseil municipal qui modifie le POS et précise le zonage éolien, une collecte de sang satisfaisante, la retraite du commandant de brigade de gendarmerie Daniel Gallet et enfin la présentation du plan Local de sauvegarde.coursan fête du sport 2.JPG

Mois de juillet moins animé qui débute avec l'assemblée générale de la GV, les traditionnelles kermesses dans les écoles. La saison sportive se termine avec le tournoi de volley, le club canin et la pétanque qui engrangent encore de bons résultats et la ville qui fête tous les sportifs coursannais tandis que la crèche fête les parents. L'abbé Planel fête ses 60 ans de sacerdoce et Mme Roqui prend sa retraite. La féria débute aux arènes et l'EFSC XV connait quelques turbulences qui se traduiront un peu plus tard par l'élection de JP Guignier à la présidence. Des travaux de sécurité sont entrepris sur l'avenue Jean-Jaurès et le centre de loisirs MJC ouvre pour l'été. Quatre jours de festivités autour de la Fête nationale et locale sortent un peu le village de sa torpeur estivale. Les traiteurs d'Occitanie sont fidèles à l'apprentissage et la longue ronde des expositions commence à l'office de tourisme. Le mois se termine avec la traditionnelle revue des pompiers en été, la fameuse Merlot cup des Flouranous et quelques travaux d'été.

Le mois d'août à Coursan est aussi synonyme de vacances avec toutefois l'ouverture officielle du parc de l'étang salin, la fermeture de la crèche et toujours les expositions et le premier bilan à l'office de tourisme. Le service technique de la ville ne chôme pas avec les travaux dans les écoles, les fêtes arrivent avec un concert lyrique dans l'église, la brasucade d'été de la pétanque, la nuit du feu des pompiers et le concours de pêche suivie de la soirée mousse du 15 août. La cave ouvre ses portes dans la deuxième partie du mois le club taurin fête la féria, le centre de loisirs MJC tourne à plein tandis que quelques repas de quartier fleurissent. Mais la reprise arrive doucement avec celle des rugbymen de l'entente et des basketteurs du SOC qui se préparent à la Nationale 3. Le mois s'achève avec les 105 printemps de Marie-Jeanne Roca et la fête de la barque dernière fête qui annonce la rentrée comme à la MJC qui présente ses activités.

coursan pose premire pierre.JPGLe mois de septembre est celui de la rentrée pour pas mal d'associations comme l'école de rugby EFSC, le SOC, l'harmonie, la GAC ou le tennis. Mais c'est également la reprise des assemblée générale avec du SOC qui dresse le meilleur bilan depuis sa création, l'école de rugby toujours au top et le tennis qui à conclue une année exceptionnelle. La visite des travaux dans les écoles précède la rentrée scolaire qui se passe bien avec aussi la poursuit des expos à l'office de tourisme et une bonne collecte de sang de rentrée. La fête du sport est une belle réussite et la mairie présente le plan contre la grippe A tandis que le tour de l'Aude handibike passe à Coursan et le conseil municipal de rentré prend position pour la défense de la poste suivie par une manifestation du collectif un peu plus tard. La pose de la première pierre du centre multiculturel donne lieu a une belle cérémonie et le mois s' achève avec la journée du patrimoine, la journée portes ouvertes à la MJC, la fermeture de la cave, le premier match perdu du SOC en Nationale 3 et le Train-train quotidien de CBH dans la salle Miro.

Suite et fin demain.

03.01.2010

Coursan ville très sportive aux multiples disciplines

coursan filles hand.JPG

Les filles du hand MJC.

Dans l'édition d'hier, on a pu constater que les deux grands sports collectifs se portaient plus ou moins bien. En effet, les deux plus anciens, le basket et le rugby rencontraient quelques difficultés à avoir des résultats. Mais ces deux sports de masse, un peu historiques dans la ville, ont toujours connu des hauts et des bas. Pour le rugby, la solution est venue de créer une entente entre trois villages afin de ne pas disparaître. Car le ballon ovale ou de basket, les deux ont connu des heures de gloire : champion de France pour le rugby tandis que le basket a toujours eu une place forte qui fait référence dans la région et ailleurs. ments comme le foot qui tire aussi son épingle du jeu car il existe depuis les débuts de la MJC dans les année 70.

Tiré par ces deux locomotives historiques, le sport collectif a d'autres arguments comme le foot qui tire aussi son épingle du jeu car il existe depuis les débuts de la MJC dans les années 70.

Les deux clubs drainent autant de licenciés que le rugby ou le basket. Du côté de la MJC, on trouve aujourd'hui une équipe seniors hommes évoluant en troisième division.

Elle occupe une cinquième place de sa poule tandis que l'autre équipe seniors, en corporatif, a gagné tous ces matchs. L'autre club de foot, l'ECC a aussi une équipe seniors hommes en promotion de première division, 6e de sa poule alors que l'autre équipe senior du club, les filles (en entente avec Cuxac) est 2e de sa poule. L'ECC compte deux équipes en U17, une en U 15, une en U 13 et une aussi en U 11 qui brille assez puisqu'elle n'a perdu qu'un seul match et effectue un remarquable parcours.

En sport collectif assez ancien aussi, il existe le volley MJC (en entente avec l'AJP de Fleury) qui se renforce ces dernières années avec une équipe benjamine, une équipe minime qui participent à de nombreux plateaux et une équipe juniors filles, 6e de son championnat et progresse bien.

coursan foot ECCl'équipe des U11.JPGToutes ses équipes participent à des rencontres 4x4 souvent organisées à Coursan. Enfin, il existe toujours au sein de la MJC une équipe corpo qui participe au championnat du Narbonnais. Toujours en sports collectifs aussi, on trouve le tennis MJC (en entente avec Salles-d'Aude). Il date également des débuts de la MJC et comporte une très belle école de tennis. Elle s'est renforcée cette année avec près de 50 enfants dont certains brillent en 13 / 14 ans.

Les équipes adultes participent à toutes les compétitions départementales avec, en première phase une défaite en quart de finale de coupe de l'Amitié face au futur vainqueur. La deuxième phase plus active va débuter dès janvier avec en suivant deux grands tournois homologués en avril et juin. Dernier sport collectif qui renaît de ses cendres avec le handball MJC. Il comporte cette année une équipe filles en compétition qui fait encore ses classes.

La pétanque, sport très ancien, reste un gros club phare du département.

Le CSGN cyclisme possède une bonne école de vélo. La GAG (Gym artistique Coursanaise) brille un peu partout en région. Le Judo-club coursanais, l'académie training défense qui prend beaucoup d'ampleur, la randonnée MJC, la gymnastique MJC, la natation MJC, la nouvelle section badminton MJC qui se lance, la boxe Thaï MJC, et enfin la gymnastique volontaire, la danse et les sports pratiqués en scolaire.

Coursan restera une ville sportive encore longtemps.

16.09.2009

Le conseil municipal contre la privatisation de la Poste

coursan la poste.JPG

La poste de Coursan.

La fin de ce conseil municipal de rentrée était dominée par la position des élus pour un référendum sur le service public.

Jeudi soir le conseil s'est terminé avec une délibération contre la privatisation de la Poste après quelques points qui restaient tout de même à examiner. Les élus se sont donc prononcés sur une décision modificative  budgétaire, un simple jeu d'écriture pour équilibrer parfaitement le budget. En augmentation de dépenses en trouvait donc une somme de 1 104 € correspondant à une construction, une somme de 1 286 € portant sur créances sur transfert de droits à déduction de TVA pour un total donc de 2 390 € en augmentation de dépenses. En augmentation de dépenses on trouvait donc une somme de 2 390 € correspondant à des opérations patrimoniales, réseaux d'électrification.

En suivant les conseillers ont examiné la proposition d'un contrat d'engagement avec l'association Jazz en Languedoc pour le tenue d'un concert le 9 octobre prochain dans la salle J-Miro. C'est donc le quintette de cuivre Les Polysons qui viendra se produire en concert pour un montant de 1 100 €, non compris les frais de SACEM. Le point suivant concernait la numérotation de rues qu'il fallait modifier compte tenu des autorisations de construire délivrées pour certaines parcelles situées dans le centre ville. Il convient donc d'affecter les numéros suivants ; parcelle cadastrée BI 221 le numéro 8 ter avenue de l'Hérault et parcelle BI 220 , le numéro 8 quater avenue de l'Hérault.coursan jazz.JPG

Le dernier point qu'il y avait à l'ordre du jour concernait donc l'adoption d'une délibération contre la privatisation de la Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public. Le conseil municipal affirme donc que le service public appartient à toutes et à tous. Considérant que le service public remplit des missions indispensables en matière d'aménagement du territoire et de lien social. Considérant que le gouvernement et la direction de la Poste envisagent de changer le statut de l'établissement public afin de le transformer en société anonyme dans le cadre de la loi de transposition de la directive postale mettant fin au monopole de la poste sur le courrier de moins de 20 g. Considérant que le service public est déjà l'objet de remises en cause très importantes qui ont abouti à une détérioration du service rendu à la collectivité. Considérant qu'en Europe, les privatisations postales ont engendré baisse de qualité de service, augmentation des tarifs et destruction d'emplois. Considérant que le service postal doit être maintenu, considérant que la population a son mot à dire sur l'avenir du service public, considérant qu'une consultation nationale est organisée le samedi 3 octobre, le conseil est donc amené à se prononcer pour le retrait du projet de loi postale 2009 et donc soutient le comité local de défense de la Poste pour l'organisation d'une consultation citoyenne le 3 octobre et demande enfin la tenue d'un référendum sur le service public postal. Cette proposition a été adoptée à l'unanimité moins une voix de l'opposition.