02.08.2010

Très bonne conférence mythologique et historique à l'église

coursan confrénce église yves Messmer.JPG

Yves Messmer en pleine explication.

Jeudi l'église Notre-Dame-de-la-Rominguère et les responsables de la paroisse de la Clape accueillaient un conférencier de qualité en la personne de Yves Messmer. Ce dernier professeur linguistique, historien mais également chercheur spécialisé en mythologie chrétienne a tenu en haleine durant près de heures un auditoire très attentif dont pas mal de personnes très au fait de la mythologie chrétienne.

coursan confrénce église écusson droite.jpgNotre homme après avoir un jour assisté par hasard à un baptême d'un enfant du voyage à coursan confrénce église écusson gauche.jpgCoursan s'est vivement intéressé à notre église et plus spécialement à des mythes et symboles chrétiens se rapportant à la quête des pèlerins sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Après un long mais très intéressant historique sur ces recherches concernant « St Jacques le voyageur » ce chercheur passionné à fait ressortir quelques similitudes toujours autour de St Jacques entres les chemins de Compostelle les mines d'argent, le hérisson, les oursins, les coquilles de St Jaques. L'auditoire a pu ainsi comprendre comment saint Jacques est devenu le patron des mines d'argent, comment, en tant que « marcheur », il a conduit à faire du hérisson « piqueur des talons », le symbole identitaire des Bohémiens, des Gitans, des Roms, des Roumieux, et de la « coquille », dévorée par l'étoile de mer, proche parente de l'oursin (hérisson de mer), celui des gens du « Chemin » et de la « Route ». Toujours très bien documenté connaissant son sujet à fond et étayant ces découvertes par quelques preuves, le conférencier a ensuite entrainé son auditoire pour une visite guidée de l'église commentant avec forces détails mythologiques et historiques les fresques et les différentes statues des saints qui se trouvent dans les petites chapelles de l'église Notre-Dame-de-la-Rominguère.

coursan conférence public.JPGFin observateur il d'ailleurs relevé un petit détail troublant sur l'écusson de notre ville composé comme chacun le sait de trois fleurs de lys en haut, d'une vache regardant à gauche au milieu et d'un croissant de lune en bas. Or bizarrement si sur tous les écussons connus de notre ville la vache regarde bien à gauche, sur l'écusson scellé dans la clef de voute de la nef de l'église, la vache elle regarde à droite. Pas de suppositions ni de pistes pour savoir exactement pourquoi la vache de la nef est tournée à droite même si le sens du bien et du mal a été évoqué, toujours est-il que le mystère reste entier. Si un Coursannais (ou autre) connait la solution à ce petit mystère il peut bien sûr nous la communiquer.

Le public présent.

Très bonne conférence de ce chercheur qui devrait encore faire pas mal de découvertes car son envie de fouiller et de comparer ses trouvailles à des textes et des écrits est assez forte et très intéressante.