13.03.2015

Le projet du RAMI concrétisé grâce à la volonté de 5 communes

 

Le projet du RAMI concrétisé grâce à la volonté de 5 communes

 Les responsables du projet

Après 10 mois de travail , Coursan , commune porteuse, et les 4 autres communes ont présenté aux assistantes maternelles , les créatrices et l’animatrice du projet

Dernièrement la salle des mariages de l’hôtel de ville de Coursan était remplie d’une quarantaine d’assistantes maternelles venus des commune de Flury, Salles, Armissan, Vinassan et Coursan . Elles étaient venues assister à la présentation du nouveau RAMI (Relais d’Assistantes Maternelles Itinérant). Ce service qui existait sur le canton de Coursan était en péril et il fallut que les communes de Coursan qui c’est positionnée comme porteuse du projet auprès de la CAF , suivies par les quatre autres se mobilisent pour maintenir ce service qui était précieux pour les assistantes maternelles, mais aussi pour toutes les familles des parents d’enfants. Comme l’a expliqué Me Séverine Mateille, adjointe au maire de Coursan, vice présidente du CCAS, les élus des cinq communes ont crus à la nécessité de maintenir le RAMI et ont eus le courage d’y croire dans un contexte économique contraignant et c’est un bel exemple de collaboration , d’un service mutualisé qui n’aurait pas pu être supporté par une seule des communes. Coursan a d’ailleurs lancé une étude pour la construction à l’été 2016 d’un pôle petite enfance , greffé sur la crèche, qui permettra de donner du souffle et de l’espace à cette crèche et de disposer d’un local dédié au RAMI.

 

L'animatrice Me Olga Baylet

 

Le projet du RAMI concrétisé grâce à la volonté de 5 communes

 

Me Mateille avait a ces côtés , Mme Fabienne Toustou, de Vinassan, Laure Izard de Salles, Anne Marie Beaudouvi de Fleury et Denise  Forty d’Armissan. Elles ont ensuite présenté Me Olga Baylet , éducatrice de jeunes enfants qui sera l’animatrice du RAMI . Le service propose , la liste actualisée des assistantes maternelles, un accompagnement aux familles dans leurs démarches administratives et dans leur rôle de parents employeurs, des informations , une écoute, un accompagnement professionnel pour les assistantes maternelles  et postulantes à l’agrément et des temps collectifs pour les enfants et leurs assistantes maternelles pour les moments conviviaux d’animation et de socialisation. Le RAMI propose aussi des ateliers ouverts à tous les mardi et mercredi de 9 h à 11 h 30 à l ‘ALAE de Fleury et les jeudi et vendredi au CMS de Coursan et des accueils individuels ;le mardi de 13 h 30 à 17 h à l’ALE de Fleury et les mercredi, jeudi et vendredi à la mairie de Coursan avec possibilité de rendez vous en dehors de ces horaires .

Contact ; Me Olga Baylet  tél 04 68 46 61 79 ou au 07 85 92 86 25 ou par email; olgabaylet.ram@coursan. fr

Le public présent

 

Le projet du RAMI concrétisé grâce à la volonté de 5 communes

 

13.11.2014

La deuxième vie du marché du samedi matin sur place

La deuxième vie du marché du samedi matin sur place

Les commerçants semblent revenus  nombreux il ne manque plus que un peu plus de Coursanais

Le fameux marché qui se tenait sur la place A Tailhades où trône la fontaine d’eau minérale avait fière allure au début du siècle et malheureusement au fil des années il a progressivement disparu. Mais il semble bien que depuis quelques semaines les commerçants reviennent nombreux a tel point que samedi dernier tout l’avant de la place était plein et l’on comptait pas moins d’un dizaine commerces installés autour de la vénérable fontaine qui n’avait pas vu autant  de monde pour ce marché depuis longtemps. Certes la fermeture du bureau de tabac et du café des fontaines n’a pas arrangé les choses car ces deux établissements drainaient du monde qui passait sur la place et cela contribuait à créer de l’animation. Mais la persévérance des commerçants qui viennent depuis des années et qui petit à petit en ont convaincus d’autres semble aujourd’hui payer. A l’image de du sympathique fromager Walter Desplat qui est là depuis 2005 et qui souligne ; « L’ambiance est très bonne , c’est un peu le café du commerce entre nous et même avec les clients. Certains comme Georges ou le « l’autre maire » Tailhades nous attendent tous les samedis. C’est un bon marché pour moi et j’ai mes clients fidèles. Quelques aménagements peuvent être faits et la signalétique devrait être encore amélioré bien que la banderole est déjà un point positif ».

Le sympathique fromager  Walter Desplat

La deuxième vie du marché du samedi matin sur place

Ce samedi deux adjoints au maire étaient présents et ont discutés avec tous les commerçants présents pour savoir comment en inciter d’autres a venir et essayer surtout d’attirer encore plus de Coursanais. Quelques aménagements de la place sont en gestation et devraient donner un peu plus d’espace et d’autres projets sont à l’étude pour redonner vie à ce cœur du village. En attendant tous les samedis on peu trouver des produits de qualité comme du fromage, de la charcuterie, des coquillages, des habits, des souliers de la paëlla, du couscous, des fruits et légumes, le tout présentés et servis avec le sourire et la chaleur humaine qui nous fait tant défaut dans le grandes surfaces.

 Le marché au début du siècle

La deuxième vie du marché du samedi matin sur place

La marché aujourd'hui

La deuxième vie du marché du samedi matin sur place

06.11.2014

Des apprentis très bichonnés aux « Traiteurs d’Occitanie »

 

Des apprentis très bichonnés aux « Traiteurs d’Occitanie »

Le groupe des apprentis avec leurs familles et leurs patrons

Fidèle à ses habitudes l’entreprise a mis en avant ses apprentis, chose assez rare de nos jours .

Chez les traiteurs d’Occitanie installés sur la zone de la Condamine depuis une quinzaine d’année, la culture de l’apprenti dure et perdure même avec cette petite cérémonie sympathique ou quatre jeunes qui ont étés dignement  fêtés ,  cérémonie où ils avaient d’ailleurs carte blanche pour la réalisation d’un buffet qui a fait plus que tenir ses promesses avec des mets de qualité, très fins, preuve d’un savoir faire déjà bien avancé . En présence du maire Edouard Rocher et des deux patrons Robert Garrigue , Serges Bascans du très connu commercial Gilles Courbières et des parents et amis ,  Anthony Brezet, Antoine et Antonio Cano et Yannick Martin  ont dont reçus des félicitations de leurs patrons pour leurs parcours professionnel . Le maire à son tour c’est montré ravi que une entreprise Coursanaise florissante puissent mettre en place ce partenariat d’apprenti qui très souvent débouche d’ailleurs sur des embauches  ce qui, malheureusement devient de plus en plus rare dans les entreprises.  Il faut rappeler que les apprentis alternent  trois semaines de travail dans l’entreprise et une semaine au CFA de Béziers. 

 

De beau travail de présentation

 

Des apprentis très bichonnés aux « Traiteurs d’Occitanie »

 

A l’image de l’un d’entre eux  qui  a été sacré à 16 ans meilleur apprenti de l’Aude, Pascal Bispe devenu depuis chef de cuisine, certains demeurent aux traiteurs d’Occitanie pour le plus grand plaisir de Robert Garrigue très fier de ses apprentis.  L’équipe de direction des traiteurs d’Occitanie en a profité pour présenter à tous sa nouvelle plaquette commerciale 2014/2015 qui reprends l’ensemble des propositions de repas servis au  menus traiteur a emporter. Belle initiative que cette fête des apprentis   qui permet de mettre en avant le travail sérieux de jeunes très motivés par leur métier , bien encouragés et dirigés par leur entreprise. 

Les quatre apprentis mis à l'honneur 

Des apprentis très bichonnés aux « Traiteurs d’Occitanie »

 

04.05.2014

Du nouveau chez les employés communaux

Du nouveau chez les employés communaux

Le groupe du nouveau syndicat FO

Mercredi dernier c’est tenu dans la salle  Gilbert Fabre une réunion qui officialisait la création d’un syndicat FO au sein des employés communaux. C’est une petite révolution à Coursan car jusque ici  un seul syndicat était présent et ce depuis de très longues années. Pour l’occasion étaient présents Mr Marc Adiveze secrétaire FO départemental, Jean Claude Asset secrétaire départemental des territoriaux,  Mme Claudette Marc, adjointe et des secrétaires locaux ; Me Véronique Charteux du SIVOM , Jean Pierre Pech De Fleury, Vidal de Narbonne  . A l’issu de la réunion le bureau du syndicat coursanais a été formé des personnes suivantes ; - Mr Didier BARBER secrétaire général, Mme Pascale PIEDOYE secrétaire générale adjointe, Mme Corinne DOMIN archiviste, Mr Jean-Paul PECH trésorier et Mr Pascal MICHEL trésorier adjoint. , Mr  Didier BARBER a ensuite pris la parole pour exposer les motivations à créer un syndicat F.O. à Coursan ; « Une partie du personnel jusque-là silencieuse peut aujourd’hui s’exprimer librement et prendre la parole. Nous souhaitons apporter une nouvelle dynamique grâce au nouveau courant F.O »

Ensuite c’est au tour de Monsieur Marc ADIVEZE de prendre la parole et d’exprimer à quel point ce jour lui tenait particulièrement à coeur et qu’il se réjouissait de la création , pour la première fois, d’un syndicat F.O. des territoriaux à Coursan. Pour conclure, la nouvelle équipe syndicale souhaite  exposer ses projets en organisant prochainement une réunion où l’ensemble du personnel municipal sera invité.

09.04.2014

Gros succès de la Zumba party pour l'opération brioches

Coursan zumba party foule .JPG

La  foule des danseurs dans la salle J Miro

Vendredi soir la selle J MIro avait des allures de pistes de danse et était même devenue trop petite pour accueillir les nombreux danseurs venir prendre part à la Zumba party organisée pour soutenir l'opération brioches initiée par l'AFDAIM. Le public dont de très nombreux jeunes , avait répondu présent et les quatre professeurs n'étaient pas de trop pour calmer les ardeurs des danseurs parmi lesquels le nouveau maire de Coursan et une partie de son conseil municipal.  Belle solidarité collective qui devrait se poursuivre jusqu'à la fin de cette campagne 2014 qui s'étalera  jusqu'au  13 avril prochain.

IMG_1228.JPG

05.04.2014

La campagne de brioches lancée en mairie et par une Zumba party ce soir

 

La campagne de brioches lancée en mairie et par une Zumba party ce soir

 

Les responsables autour du maire

 Certes c’est toujours par une réception officielle en mairie qu’a été lancé mercredi soir la nouvelle campagne de l’AFDAIM mais elle sera suivie dès ce soir par une Zumba party qui aura lieu de 20 h à 22 h dans la salle J Miro.

C’est donc dans la salle des mariages que le nouveau maire Edouard Rocher à fait sa première allocution officielle mercredi soir en ayant à ses côtés Jean Claude Puche , responsable de l’AFDAIM  (Association Familiale Départementale  pour l’Aide aux personnes handicapées Mentales), Mme Laurence Latorre, responsable sur Coursan ,  sa fille Mathilde et Mme Huguette Henric, administratrice de l’AFDAIL 11 . Devant une assistance composée de bénévoles pour la distribution et d’élus et après avoir assuré du soutien municipal ces responsables,  le maire a passé la parole a Jean Claude  Puche qui a expliqué rapidement  l’historique de cette grande opération qui a permis en 2013 de vendre 44 382 brioches sur l’Aude dégageant un résultat net de 145 053 €. Financer le poste de soutien aux familles et aux droits aux usagers, financer l’action sociale de l’association et participer au développement des établissements et développer l’accès aux activités culturelles, artistiques et sportives des personnes accueillies et participer à l’organisation de leur loisirs et vacances sont les axes principaux de l’utilisation des sommes récoltées. En suivant Me Latorre a mis l’accent sur l’accès au droit à l’école qui permet à l’enfant accéder à la citoyenneté et à l’autonomie. Ainsi Mathilde sa fille, âgé de 16 ans, apprends a lire et a compter depuis la rentrée de septembre parce que elle en a les capacités  et que son projet de vie repose maintenant sur un socle éducatif , pédagogique et thérapeutique où ses besoins et attentes sont pris en compte ainsi que les souhaits de sa famille pour elle. Hélas le nombre d’enseignants mis a disposition par l’éducation Nationale est de 2 pour 80 enfants à l’IME de Narbonne ce qui n’est suffisant pour répondre à tous les projets pédagogiques . Pour clore la cérémonie Mathide a remis a Edouard Rocher la première brioche   La campagne de brioches lancée en mairie et par une Zumba party ce soirCette opération lancée avec les parrainages du préfet, du président du conseil général et du président de l’association des maires de l’Aude, permet donc d’aider au mieux l’AFDAIM 11. La zumba party de ce soir dès 20 h dans la salle J Miro avec quatre professeurs qui vont se relayer  devrait lancer idéalement cette opération et les ventes de briches sur divers points de Coursan qui seront annoncés prochainement prendront le relais jusqu’au 13 avril date de la fin de l’opération.

La campagne de brioches lancée en mairie et par une Zumba party ce soir

La remise de la brioche au maire par Mathilde

30.03.2014

Lancement original de campagne des brioches de l’AFDAIM

WEB_AfficheZumbaParty III.jpg

L'affiche de la soirée Zumba

 C’est avec une Zumba Party dans la salle J Miro que cette campagne 2014 sera lancé vendredi soir

 Tout le monde connaît  bien la campagne de vente des fameuses brioches au profit de l’AFDAIM qui est très souvent lancée par une réunion assez officielle . Cette année l’association innove avec une soirée festive organisée donc à Coursan et plus précisément le vendredi 4 avril prochain de 20 h à 22 h dans la salle J Miro . Se sont la coursanaise Laurence Latorre, responsable dans notre ville et Huguette Henric, toutes deux administratrices de l’institut médico- éducatif des Hirondelles qui organisent cette fameuse Zumba Party. Au cours de cette soirée ce n’est pas moins de quatre professeurs de Zumba qui se relaieront de 20 h à 22 h , le dress code est bleu et cette soirée est bien sur ouverte à tous avec une entrée générale fixée à 10 €.  A la fin de cette zumba party la nouvelle brioche qui a pris du poids en passant de 350 à 500 grammes   sera dégustée par les sportifs présents .Il va sans dire bien sur que tous les bénéfices seront reversée intégralement à l’AFDAIM                                                       Rappelons ici que l’AFDAIM ADAPEI 11 est une association familiale qui propose une prise en charge et un accompagnement adapté à environ 1100 personnes en situation de handicap sur le département de l’Aude. Elle apporte aussi une écoute et un soutien à leurs familles, notamment dans la défense des droits des usagers et de leurs familles.  Elle gère 28 établissements pour enfants, adultes et personnes handicapées vieillissantes, grâce à l’engagement de ses 750 salariés.  L’association s’est engagée depuis un an et demi dans un processus d’actualisation de son offre de service, en particulier dans les IME (établissements pour enfants). Elle attend une réponse de l’Education Nationale pour augmenter le nombre d’enseignants mis à disposition dans ses établissements. Elle souhaite également augmenter la prise en charge thérapeutique. L’argent des brioches permet de financer le poste « écoute aux familles » et l’amélioration de l’ordinaire non prise en charge par les financeurs : achat de tablettes numériques pour développer les apprentissages scolaires pour les enfants .                                                                         Toute personne qui souhaite participer à la vente des brioches sur Coursan peut contacter Laurence Latorre au 04 68 33 85 40 entre 19h et 21h.  Pour faire un don ou pour plus de renseignement, contactez Mme Anne-Sophie ALBOUY, Chargée de communication à l’AFDAIM ADAPEI 11, au 04.68.10.25.50.ou par mail à : anne-sophie.albouy@afdaim.org, site : www.afdaim-adapei11.org

coursan opération brioche, la brioche.JPG