07.03.2015

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Le groupe devant leur camion

Le site abandonné de la campagne de Celeyran a accueilli une trentaine de pompiers toute une matinée

Samedi matin la campagne  de Celyeran a retrouvé un peu d’animation comme au temps de sa splendeur d’antan où plus d’une centaine de personnes vivaient et travaillaient dans ses immenses bâtiments au début du siècle . Depuis, à part quelques apprentis sécurité qui ont joués à la guerre, plus rien ne bouge dans ces lieux  et même la cloche de l’école qui était présente à disparue , volée pour son métal , alors qu’il se dit mystérieusement et surement pas sérieusement que les lieux sont vendus à des Américains ou à des Chinois. Samedi matin en tout cas ils étaient investis par des français casqués et harnachés  qui s’agitaient autour de camions rouge super équipés de matériels divers . Une trentaine d’hommes et une femme venus des casernes de pompiers de Lézignan, Limoux, Castelnaudary, Narbonne, La redorte et Coursan placé sous le commandement de l’adjudant chef Thierry Buttignol du centre de Lézignan ont effectués des exercices de « Sauvetage déblayement » répartis en plusieurs ateliers.  Il s’agissait pour eux de réviser sur le terrain la façon d’évacuer des victimes  bloqués dans des étages par des fenêtres étroites ou des trous dans des planchers , le tout des conditions de sécurités optimales . La fameuse « barquette » dans laquelle est allongée la victime a même accueillie le lieutenant Serge Maronda chef de corps de Coursan transformé en victime consentante. Le groupe a aussi testé du matériel sophistiqué d’écoute , amplificateur de sons et de recherche de victime.

Le chef de corps Sege Maronda évacué

 

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Après cette intense matinée de travail tous ont étés accueillis à la caserne Coursanaise par le chef de corps Serge Maronda et les membres de l’amicale pour un apéritif et un repas convivial au cours duquel ils ont fêté comme il se doit les départs à la retraite du Coursanais Jean François Francès et du Lézignanais Fredy Nolot

 

Un exercice réussi

 

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

28.02.2015

Sécurité et médecine , deux atouts Coursanais du Dakar 2015

 

Sécurité et médecine ,  deux atouts Coursanais du Dakar 2015

 

Gérard Grau,  à Droite et Thierry Coron

 

Sécurité et médecine ,  deux atouts Coursanais du Dakar 2015

L'intérieur du PC sécurité 

 

Gérard  Grau , pompier et Thierry Coron anesthésiste étaient sur les 13 étapes du rallye mystique

Depuis déjà maintenant 10 ans le Coursanais Gérard Grau, capitaine de pompiers en poste à Carcassonne « fait » le Dakar dans le PC de sécurité  comme responsable des communications radio . Cette année s’il n’a pas croisé de concurrent Audois il a eu la surprise d’effectuer son périple à travers  l’Argentine depuis Buenos Aires , le Chili, la  Bolivie et arrivée à Buenos Aires après plus de 9 000 km avec un autre Coursanais le docteur anesthésiste Thierry Coron.  Mais le Dakar étant une immense machine de plus de 2 500 personnes qui se déplace très vite tous les jours avec un nombre très important de voitures, motos, camions, avions hélicoptères et depuis peu de drones , les deux hommes ne se sont croisés qu’une fois sur la course elle même. Ils ont plus de temps pour discuter à Coursan que sur les 15 jours de l’épreuve qui ne laisse que peu de temps de libre surtout à des hommes comme eux responsables de la sécurité et médecin au sein de l’hôpital de campagne  .

 Gérard Grau à côté d'un petit monstre

 

Sécurité et médecine ,  deux atouts Coursanais du Dakar 2015

 

Si Gérard Grau le pompier est connu des Coursanais car pour la dixième année on lui consacre un reportage, il en est pas de même pour Thierry Coron qui réside pourtant à Coursan depuis déjà plus d’une dizaine d’année et exerce son métier à la polyclinique Le Languedoc à Narbonne . Il est vrai que même très agréable et pourtant assez bavard , l’homme est discret . C’est à cause de son engagement depuis 5 ans comme médecin sur la plus grande course cycliste du monde qu’est le tour de France que l’équipe du Dakar à fait appel à lui à travers la directrice médicale Florance Pommerie et le directeur logistique Gourand Assathiany.  Durant les 13 étapes il a travaillé au sein d’un hôpital mobile avec près de 80 personnes dont 25 médecins. Son envie de connaître autre chose lui a fait accepter ce défi qui lui a fait connaître le stress quasi permanent du lever du jour au coucher du soleil avec plus de 150 consultations par jour avec beaucoup d’hyperthermie, sous la chaleur en ne dormant que 4 à 5 h nuit. Par rapport au tour la différence physique est énorme , le travail plus intense dans des conditions assez difficiles mais l’homme a apprécié aussi les rapports humains dans une épreuve où tous sont solidaires. Ce qui est sur c’est que nos deux Coursanais, Gérard et Thierry devraient se retrouver , c’est déjà sur pour le premier et Ok pour le second si on l’appelle,  pour l’ édition 2016

Un accident très sécurisé 

Sécurité et médecine ,  deux atouts Coursanais du Dakar 2015

"Petito ajudo fa grand bé" 

Sécurité et médecine ,  deux atouts Coursanais du Dakar 2015

16.02.2015

Retraite chez les pompiers

Retraite chez les pompiers

Jean Francois Francés et son épouse en compagnie deux président de l'amical et du chf de centre 

Dernièrement la grande famille des sapeurs pompiers a fêté le départ à la retraite de Jean François Francès . Le président de  l'amicale Frédéric Colpier et le chef de centre le lieutenant Serge Maronda l'ont chaudement félicité pour sa belle carrière qui avait commencé en 1994 au centre de Coursan en tant que sapeur volontaire. C'est avec le grade de caporal chef honoraire qu'il va couler une belle retraite en compagnie de sa femme Nadine  à Cuxac d'Aude où il réside. Il a reçu de la part de l'amicale et des ses collègues de beaux cadeaux d'adieu et va pouvoir désormais prendre plus de repos. Nous nous joignions a eux pour lui souhaiter une belle et longue retraite

08.02.2015

La caserne de pompiers de Coursan bien équipée

la caserne de pompiers de coursan bien équipée

 

 Le VSAB présenté aux élus lors de la St Barbe 

Un VSAB ,  un lieu de détente tous neufs et quelques aménagements intérieurs améliorent l’efficacité des nos soldats du feu

Nos vaillants soldats du feu de la caserne Germain Cheytion ont depuis pas mal d’années déjà un bien bel outil de travail à leur disposition avec leur caserne  et le CODIS départemental veille à effectuer le renouvellement régulier du matériel mis à leur disposition et notamment du parc des 12 véhicules quasi neufs qui est en parfait état. C’est ainsi que juste avant la St Barbe , le chef de corps le lieutenant Serge  Maronda et son équipe ont réceptionné un VASB (Véhicule de secours aux asphyxiés et blessés) qui a même été présenté aux élus présent lors de cette cérémonie. Il s’agit donc d’un véhicule de marque Renault Master dernier modèle , normalisé ,équipé de toutes les nouvelles technologies modernes de gestion électronique,  climatisé avec un brancard sur roulettes qui vient donc remplacer un véhicule ancien. Ce type de matériel est le plus utilisé et sert pratiquement tous les jours pour 75 % des interventions. L’effort du CODIS est conséquent car le coût est de 80 000 € TTC .

Le auvent extérieur

 

la caserne de pompiers de coursan bien équipée

 

Les pompiers améliorent aussi l’intérieur de leur bâtiment avec la réfection actuelle des couloirs et de la salle de radio qui sont entièrement repeints et carrelés . La partie détente n’est pas oubliée avec le renouvellement complet du auvent extérieur autorisée par le CODIS et la ville et dont le coût a été pris en charge par l’amicale notamment avec une partie de la vente des calendriers  qui comme , toujours a très bien marchée dans les trois villages dont le centre à la charge . Enfin le côté festif, amical mais aussi bien sur lucratif n’est pas en reste avec le fameux traditionnel loto de l’amicale qui se déroulera ce dimanche 8 février à 16 h dans le garage de la caserne et qui attire toujours beaucoup de monde. C’est en tout cas le souhait de l’amical et de l’ensemble des personnels et de ce côté ils savent tous que les coursanais et même les habitants de Vinassan et Cuxac répondent toujours présents.

Le bel intérieur du véhicule

 

la caserne de pompiers de coursan bien équipée

 

 

19.12.2014

Les médailles et promotions

 

 

Les médailles et promotions

Le groupe de récipiendaires avec les officiels

Durant la cérémonie extérieure le chef de corps et les officiels ont remis des médailles et élevé en grade plusieurs pompiers. C’est ainsi que le caporal chef Romual Mahoux a reçu la médaille de 20 ans de service. Pour les passages de grade le sergent Olivier Cornellana est passé sergent chef, le caporal  Jonathan  Mascaine est passé sergent, le caporal chef Eric Perdiguez Bayo a été promu sergent, tout comme le caporal chef Julien Cutillas. En suivant le caporal Julien Bardière est passé caporal chef, le sapeur Audrey Girodon a été promue  caporal, le sapeur Anthny Gessien est passé caporal et le caporal chef Jean François Frances à été nommé sergent honoraire . A noter aussi les arrivées de Vincent Chaupé qui vient de Sérignan et de Julien Bardière qui arrive de Fleury . Enfin de nombreux certificats de formation ont étés également remis à plusieurs pompiers.

Une St Barbe Coursanaise endeuillée

Une St Barbe Coursanaise endeuillée

Le dépôt de la gerbe de la ville

La traditionnelle fête des pompiers perturbée par un feu d’habitation mortel

Quant le direct rattrape les discours cela donne une fête de la St Barbe qui avait  bien débutée par une cérémonie très bien réglée , des discours officiels , remises de récompenses et grades distribués dans la joie et la convivialité, mais vers les dix heures les hommes de feu ont étés rappelées brusquement à leurs devoirs. En effet un feu d’habitation en centre ville  a souligné la rudesse et le tragique du travail des pompiers que tous avaient souligné quelques instants plus tôt. Le professionnalisme de ces hommes a permis d’éviter des dégâts beaucoup plus importants même si une perte humaine est a déplorer.

Après une cérémonie extérieure bien rodée rehaussée par la remise des grades , c’est le chef de corps le lieutenant Serge Maronda qui a ouvert les discours officiels en présence du conseiller général Gilbert Pla représentant le CODIS , les maires de Coursan Edouard Rocher, de Vinassan, Didier Aldebert , de Cuxac Jacques Pociello, du représentant de l’UD Mr Serge Munoz, du capitaine Rachid Boumil et du major José Gonzales de la COB et de la brigade de gendarmerie de Coursan , du médecin colonel Jean Pierre  Hérail ,  de nombreux chefs de centre du Narbonnais, des retraités et de l’ensemble du personnel de la caserne Coursanaise.

 

Les officiels lors du passage en revue des effectifs

 

Une St Barbe Coursanaise endeuillée

 

Avant de tirer le bilan de sa caserne le chef de corps a remercié chaleureusement son personnel et leurs familles a qui il a dédié cette soirée.  Il évoqué les victimes des dernières intempéries qui rappellent le triste souvenir de celles de 1999 dans l’Aude. Le bilan de la caserne locale est éloquent avec 975 interventions, 389 sur Coursan, 225 sur Cuxac, 105, sur Vinassan 78 renforts sur Narbonne, 21 sur Fleury, 11 sur salles et 28 activités hors secteurs et 38 activités de services , sans compter les mobilisations d’été et les interventions sur gros feux. Le conseiller général qui lui a succédé à la tribune a mis en avant l’engagement du conseil général  pour les sapeurs pompiers et en particulier pour Coursan.  Il a enfin rappelé avec soulagement que le travail fait sur les digues à Cuxac et ailleurs dans l’Aude a payé lors de cette dernière crue. Le maire Edouard Rocher a précédé le représentant de l’UD qui a souligné la richesse humaine et territoriale de l’Aude au niveau des pompiers . Le premier magistrat qui a subi son baptême de l’eau dernièrement ,suivi de celui du feu quelques jours plus tard ,a peu mesurer sur le terrain l’engagement de tous les instants des soldats du feu qu’il a remercié  avec force pour les nombreux services rendus au habitants de notre ville .   

Le chef de corps , le lieutenant Serge Maronda

Une St Barbe Coursanaise endeuillée

13.12.2014

La ST Barbe c'est ce samedi

La ST Barbe c'est ce samedi

Un dépôt de gerbes en ligne

Nos vaillants soldats du feu se préparent et répètent activement depuis quelques jours la cérémonie organisée pour fêter leur St patron. En effet la sainte Barbe aura lieu ce samedi en fin d'après midi dans la cour de la caserne Germain Cheytion à Coursan en présence de nombreuses autorités et de l'ensemble du personnel . Présentation officielle, revue , d'effectifs , remise de décoration, discours officiels , apéritif et repas convivial seront au menu de cette cérémonie très importante pour nos pompiers.