08.10.2014

Bien que pas encore au top L'EFSXV assure l’essentiel

Bien que pas encore au top L'EFSXV assure l’essentiel

Beaucoup de détermination dans cette attaque

Face à une équipe de Bédarieux assez puissante l’EFSC a su ne rein lâcher

 En rugby , comme dans pas mal d’autres sports d’ailleurs gagner le premier match à la maison revête souvent une grande importance qui peu conditionner une partie de la suite de la saison. Avec un effectif pas encore complet et quelques blessés l’Entente grainait a juste titre ce premier match face à une équipe lourde devant et très joueuse possédant de très bons éléments dans leur trois quarts comme leur arrière. Mais l’envie , la motivation, le fait de ne rien lâcher jusqu’au bout  et la hargne qui ont fait merveille l’année dernière étaient au rendez vous et l’EFSCX a remporté son match avec une marge qui aurait pu être beaucoup plus confortable . Mais comme l’indique Fred Poquet « Il nous manque de la préparation et le style de jeu s’en ressent même si par moments on retrouve quelques éclairs et de mouvement dans l’axe. Sur l’état d’esprit je suis tout de même rassuré mais à 12 contre 14 , en tenant bien le ballon on aurait du aller au bout plusieurs fois, il faut continuer a travailler »Le « Got «  est a peu près sur la même longueur d’onde ; »On est assez satisfait même si bien sur tout est très loin d’être parfait. Derrière on s’entete a jouer compliqué avec des sautées qui n’enemenent rien alors que l’on peu jouer simplement . On ne tiens pas le ballon quant il le faut et on s’en débarrasse au pied et enfin on en joue pas assez dans l’axe . Le rythme est bien plus élevé que l’année dernière , il faut d’adapter plus vite .Sur le positif on revient dans le match au mental, a l’engagement et grâce à l’investissement de tous c’est très bien mais il faut continuer et le travail finira par payer mieux même si cette victoire fait du bien » Dimanche prochain l'EFSC va affronter Servian Boujan qui perdu face à Rives d’Orb et il faudra là aussi remettre le bleu de chauffe.  

L'essai de Wundrack

Bien que pas encore au top L'EFSXV assure l’essentiel

06.08.2014

L’ASIPE nouvelle venue dans le monde associatif Coursanais

 

IMG_6787.jpg

 

 La présidente Christine Belleguele

 

L’Association Solidaire Indépendante Parents Enfants veux s’occuper des fêtes mais aussi des enfants des écoles

 On le sait le monde association de notre ville est assez dense et très varié et compte presque une soixantaine d’associations couvrant aussi bien le culture, les sports, les repas , les animations et bien d’autres choses. Créée il ay quelques semaines, la dernière venue s’appelle donc l’ASIPE et est forte, pour l’instant , de quelques 35 adhérents . Comme l’explique sa présidente Christine Belleguele ; « Nous sommes des parents qui veulent faire revivre Coursan par des activités diverses  en organisant des fêtes et des animations comme un carnaval avec des chars, organiser l’élection du roi et de la reine, faire aussi des vide grenier sur la place, des lotos, une soirée Haloween, un marché de Noël sur la place, une fête foraine et enfin participer financièrement en aidant les associations qui s’occupent des enfants malades . Mais nous voulons également organiser une élection de miss Coursan qui ne c’est jamais faite sur notre ville . Enfin nous allons aussi monter des listes de parents d’élèves sur les écoles de Jeanne Miquel et de D Casanova pour être présents lors des élections dans els écoles de la ville »

On le voie le programme des activités prévues est assez varié et nombreuses et le bureau formé aura beaucoup de travail .  Ce dernier ce compose de la présidente, Me Christine Belleguele, le vise président est Me Paul Perez, le secrétariat est assuré par Me Angélique Perez avec comme secrétaire adjointe Me Célien ledesma, le trésorier est Olivier Fournier avec comme adjointe Ctahérine Riesmey.  Le groupe lance d’ailleurs un appel au personnes intéressées par leurs activités à les rejoindre et leur donne rendez vous dès la rentrée  dans les écoles et à la fin de l’année et en 2015 pour mettre en place les diverses activités prévues

Contact téléphonique ; 06 42 65 76 32 

31.07.2014

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

Coursan

 

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

Joël Perrouty dans sa forge 

Joël Perrouty fabrique des couteaux et travaille le cuir dans sa forge inspiré par son grand père

Quant ont a eu un grand père taillandier dans les années 40  à Coursan on ne devient pas forcément forgeron ou coutelier puisque notre jeune Coursanais  travaille à Véolia.  Taillandier un métier disparu , il était l’homme qui fabriquait tout ce qui servait à la vigne en fer en cuir en acier et dans les années 40 , dans nos villages, l’artisan était très précieux , reconnu et respecté  Mais le souvenir de la forge , des coups de marteaux , de l’odeur du cuir a du hanter quelque part son petit fils et le savoir faire allié à l’amour du travail à la main bien fait a du lui arriver en héritage et ce dernier a suivi 3 cours de coutellerie .Après 3 stages chez le maître coutelier Jean Luc Souberas à Pierrelatte et pas mal d’apprentissage dans sa forge personnelle au fond de son jardin, notre Coursanais fabrique donc des couteaux et des objets en cuir . Il vient même de passer au stade supérieur car son quatrième stage va lui permettre de travailler l’acier Damas ce qui pour des professionnel est déjà un niveau bien élevé puisqu’il permet de travailler sur un acier très dur à parfaitement adapté par exemple à la fabrication des couteaux .  

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

Un superbe couteau

Mais, l’acier et le fer ne sont pas les seuls matériaux qu’il travaille et le cuir est aussi travaillé et transformé pour en faire des portes couteaux ou bien d’autres choses.  La loupe de buis , le bois, la corne et d’autres matériaux nobles sont utilisés pour les manches de couteaux sur lesquels Joël grave son poinçon avec fierté. Soucieux de pouvoir faire des démonstrations de forge ou de travail de coutellerie, il vent de créer ‘Forge et cuir » une association qui porte bien son nom et qui va lui permettre aussi de pouvoir  montrer son savoir faire sans en faire un commerce mais pour simplement se payer les matériaux nécessaires pour exercer sa passion.  Quant on voie les couteaux ou roses en acier et autres pièces en cuir fabriquées par cet ouvrier passionné hors pair, on sait que l’homme est capable d’exécuter des commandes spéciales de couteaux et autres . Minutie, passion , talent et dextérité pour manier la forge le marteau et d'autres outils, font de notre Coursanais un artisan à part entière et même s’il veux rester discret, l’homme à du talent et de la passion a revendre et il n’y pas qu’a Laguiole que l’ont sait travailler et faire de beaux couteaux.

 De très belles roses d'acier

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais 

Son poinçon apposé avec fierté

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

24.07.2014

Les Cowboys de Coursan dernière née des associations locales

 

IMG_6583.JPG

 

Le couple Barnavon

Ce samedi dans la salle polyvalente la nouvelle association organise une soirée country 

Déjà très bien fourni en la matière, le monde associatif de notre ville vient de s’enrichir d’une nouvelle association avec « les Cowboys de Coursan ».  Elle a été crée par la famille Barnavon, Martine qui en est la présidente, Bernard son mari , leur fils Johnny et quelques passionnés de country et western Américain . Bottines cuir, chapeau, chemises à carreaux c’est d’ailleurs la tenue préférée de Bernard très connu dans ce petit monde de la country sous le nom du Sheriff  , et se passionné ne la quitte pratiquement jamais . Habitant au domaine de Lastours le couple a d’ailleurs chez eux toute la panoplie des amoureux de la country avec même une salle réservée à leur passion où quelques petits bals privés peuvent se dérouler. « Les cowboys Coursanais » n’ont pas pour vocation de donner des cours , qui existent d’ailleurs à la MJC  de Coursan , mais leur but est d’organiser des bals plusieurs fois par an et même dans quelques temps , un festival country comme il en existe pas mal dans la région où les clubs de sont assez nombreux.. Les bals country comme celui qui est organisé ce samedi à partir de 19 h dans la salle polyvalente sont des rendez vous festifs où le plus grand nombre peuvent danser, même en famille sur cette musique populaire qui est venue en grande partie des états Unis , le tout dans une très grande convivialité tranquille qui caractérise bien ces passionnés.  

Un bal country dans la salle polyvalente 

 

IMG_0163.JPG

    Un festival country est  bien sur tout autre chose avec une journée ou peut être deux où pas mal d’animations comme des démonstrations, des jeux en bois pour les enfants et les plus grands et enfin des bals en soirée sont organisés avec tout le folklore musical et coloré qui va avec. Beaucoup de projets donc pour « Les cowboys » qui espèrent également que quelques associations locales les suivront lors d’un festival et qui veulent aussi organiser un réveillon à tendance , country certes mais ouvert à tous où la musique ne sera pas que country . Ce qui est sur c’est que la passion commune qui uni les Barnavon depuis presque une dizaine d’année est réelle autant que leur envie de la faire partager .

Renseignements et adhésion au 06 86 47 57 12 ,

e mail;martine.barnavon@sfr.fr

Echange entre passionnés 

 

mars  avril 2011 035.JPG

Même pour les plus petits

IMG_0197ok.jpg

 

17.03.2014

« Les Grandes orgues du Coursanais » au carrefour de la culture , et des sciences technologiques

Coursan Les Grandes orgues le bureau .JPG

Le bureau à la tribune

 La présentation officielle de la dernière née des associations a attiré du beau monde autour d’un projet innovant et surtout inédit

 Rarement la présentation d’une nouvelle association avait attiré autant de « beau monde », issus du monde, musical, technologique et culturel à Coursan. En effet outre le président actif Henry Foures musicien Coursanais  très connu, qui menait les débats on notait à la tribune la présence du membre Bernard Soustrot, trompettiste international, que l’on ne présente plus , dans la salle le professeur Jacques Michau, professeur émérite de Narbonne, Mr René Brassens tous membres,  Gilbert Pla, président d’honneur mais aussi, Mr de St Exupéry, de la paroisse de la Clape, et bien sur le professeur  Bertrand Nogarede, de l’école supérieure d’Electrotechnique , d’Hydraulique et des Télécommunications de Toulouse (INPT-ENSEEIHT), Coursanais qui est aussi l’organiste de talent  de la paroisse de la Clape et un des grands initiateurs de ce projet .

Présenter l’association « Les grandes orgues du Coursanais » qui c’est donné comme but la reconstruction du grand orgue Hunter et Sohn dans l’église de Coursan, n’est pas une mince affaire que le président Henry Foures a entrepris avec soin et méthode. Il a présenté le projet en détail avec notamment, l’idée de remettre en marche cet instrument assez remarquable datant de 1907 qui était à Londres , puis à Toulouse et qui est , pour l’instant dans une remise Coursanaise. Il a laissé le soin à Bertrand Nogarede d’approfondir le côté technique très innovant  qui, pour faire court serais alors une première presque mondiale . Ce dernier très passionné a développé un avant projet qui mêlerait la modernisation par des techniques innovantes, promotion de la vie culturelle , artistique, scientifique et technologique   , développement et diffusion musicale , concerts, récitals, stages d’orgues, enseignements, pour mener à un enrichissement du patrimoine territorial de Coursan, du Grand Narbonne, du département de l’Aide et de la région Languedoc Roussillon. IMG_0262.JPG Bernard Soustrot en grand spécialiste musical mondialement connu,  a abondé dan son sens en parlant aussi de ces techniques innovantes déjà développées en Hollande , essayées en France mais jamais réussies. Ce n’était bien sur, comme l’a précisé le président ,  que la présentation ce de cette association  crée pour ce projet et  il faudrait beaucoup plus de temps et de place pour développer en détail ce projet qui sera de toute façon une grande , longue et belle aventure qui commence et qui est donc « Au carrefour de la culture et des sciences technologiques ». Enfin que ce projet innovant , inédit en France ,  voie le jour à travers une association Coursanaise est un plus indéniable pour notre commune  et « Les Grandes orgues du Coursanais »  a déjà réussi a réunir une péliade de personnalités diverses  de très haute qualité , tous unis autour d’un projet qui ne peu être qu’attractif et intéressant . La synthèse complète du projet est visible sur le fichier ci joint ;

Synthese_Projet_Orgue_COURSAN_ 20111128.pdf

Coursan les grandes orgues le public .JPG

Le Bureau des   »Grandes orgues du Coursanais »

Voila le bureau complet de l'association « Le grandes Orgues du Coursanais »; présidents d'honneur ;Mr Gilbert Pla maire et conseiller général de Coursan, Mr Alain Planet, évêque de Carcassonne. Membres d' honneurs; Mr René Brassens, Mr Bernard Soustrot, trompettiste International, Mr Pascal Leprince, chef du service cardiovasculaire de l'AP_HP Pitié Salpêtrière, Mr Jaques Michaud, professeur de la faculté de droit et président de la commission archéologique de Narbonne; Mr Albert Aguilera, administrateur  général des finances publique, Mr Georges Hérail, Mr Jean Imbert, professeur , du conservatoire de Tarbes. Président actif; Mr Henry Foures, vice président délégué Mr Jacques Herail, vice président; Mme Solange Izard, Secrétaire; Mme Anne Marie Galmarre, adjoint; Mr Claude Camman, trésorier; Mr Jacques de St Exupéry, adjointe; Claudine Nunez. Membres de droit; Me le curé de la paroisse de la Clape, Me ou Mr l'adjoint au maire de Coursan , chargé de la culture, membres; Mr Michel Vilotte, Me la présidente de Coursan Bonne humeur, Me la directrice de l'école de musique de Coursan, me la directrice de l'harmonie républicaine,, Mme Laurence Fraisse, Mr Bernard Vendrios , Mmes Mado Romain , Michèle Cathala et Eliane Algerich, Mr Jean François Camps, Mr Jean Pierre Canguilhem, Me Régis Escaré, Mme Paoli Arlette, Me Claudine Gino, Mr Bertrand Bayle, Mr Jean Claude Verboit et Mr Maurice Bernard  

07.01.2014

L’Association Coursanaise «Opération nez Rouge Aude » a oeuvré la nuit du Réveillon

l’association coursanaise des « nez rouge aude » a oeuvré la nui

Les responsables face à la caméra de FR 3

Pour que l’esprit de fête continue , des bénévoles ont « sacrifiés » leur réveillon

 Crée il y a que quelques semaines cette nouvelle association bien Coursanaise qui a pour but essentiel « que l’esprit de fête continue » reprends le message diffusé par ONR (Organisation Nez Rouge) France implantée en France depuis 2002 . En détail c’est tout simplement faire prendre conscience à l'usager de la route qu'il doit céder le volant lorsque ses facultés sont amoindries par la fatigue, la drogue, l'alcool, le stress, les médicaments...  ne pas risquer sa vie, celle de ses passagers et celle des autres usagers de la route. Suite à de nombreux accidents souvent mortels que notre région a connu ces derniers temps, une trentaine de personnes ont décidé de créer cette antenne de « Opération Nez Rouge France » qui, à partir de Coursan et couvrant le Narbonnais, a vocation a s'étendre d'ici quelques temps à tout le département, visant à intervenir sur demande lors de manifestations diverses (sur demande de commerçants, d'associations, de municipalités...), là où la nécessité d'un message préventif se fait sentir , ce service étant entièrement gratuit.

 

l’association coursanaise des « nez rouge aude » a oeuvré la nui

La présidente Coursanaise Elisabeth Gillman accompagnée de Hélèna Jerez et d’autres bénévoles avaient d’ailleurs reçus la visite de la télévision FR3 la veille du réveillon et le reportage était passé le soir même (On peu retrouver le reportage sur le site de FR 3 http://languedoc-roussillon.france3.fr/emissions/jt-1920-.... Le lendemain l’équipe de bénévoles était comme prévu sur le terrain comme d’ailleurs les bénévoles de 47 autres action menées par ONR France et a effectué , au départ de Narbonne une dizaine de « missions » depuis minuit jusqu'à 7 h du matin . Bonne surprise pour le groupe car avant minuit il a reçu la visite de la sous préfète , la députée Marie Hélène Fabre et l’adjointe à la santé de Narbonne et de quelques sympathisants qui les ont assurés de leurs soutien . La présidente teins a préciser ; « Nous ne sommes surtout pas juges ou policiers, notre message ne se veut ni moralisateur, ni répressif. Les gens sont responsables de leurs actes, mais ils ont parfois besoin d' « anges gardiens » qui leurs rappellent qu'ils ne sont pas les seuls usagers de la route Sa vie comme celle des autres mérite que l'on réfléchisse à son état avant de conduire ».                                                                                    Enfin elle en profite pour lancer un appel a ceux qui souhaitent devenir bénévoles ou partenaires à contacter ONR 11 au  077 111 5008  ou par mail à l'adresse suivante; onr11.aude@free.fr

l’association coursanaise des « nez rouge aude » a oeuvré la nui

 

06.02.2013

La toute nouvelle Ecurie Roxanne Barrau brille déjà

juju au mas du pilou janvier 20130001.jpg

Une jeune Coursannaise en action.
 
Depuis quelques semaine déjà une nouvelle activité vient de voir le jour dans notre ville avec l'ouverture de l'Ecurie Roxane Barrau. Il y a quelques temps les cavaliers qu'elle dirige se sont  déplacés au Mas du Pilou à St Cyprien pour un concours de saut d’obstacle. Les cavaliers coursannais  et leur monture, se sont montrés très performants parmi quelques 220 participants, dans des conditions difficiles suite aux intempéries de la veille. Félicitation à tous ces cavaliers méritants et on notera les belles performances de Mathilde Firlej 1re dans la catégorie Poney, DSC02814.JPGEva Delmas pour son premier concours, Justine Llinas, Noémie Brun et Grégory Cidre qui termine 3e de sa catégorie. Cette écurie qui est toute nouvelle est située sur une des traverses qui vont à Vinassan et plus précisément sur celle qui part après le CMS de Coursan tout juste un kilomètre à gauche dans la plaine.
 
Outre donc son activité pour les concours Roxanne Barrau qui est monitrice diplômée et dontl'écurie est affiliée FFE,  propose une pension pour chevaux, des cours d'équitation collectifs et particuliers, le transport en van , le coaching,  le baby poney à partir de 2 ans , les stages de perfectionnement pendant les vacances scolaires, le passage de galop 1 à 7 et aussi la vente de poney et chevaux de sport.
 
Renseignements au 06 61 04 83 70 ou par e mail : taladegal@hotmail.fr