26.04.2011

« La première fois » en tournage à Coursan

coursan film une partie de l'équipe en dsicussion.JPG

Une partie de l'équipe en discussion.

Depuis quelques jours déjà quelques Coursannais, un peu privilégiés amateurs de pétanque, ont pu remarquer une équipe de tournage en action dans notre village. Il ne s'agit pas d'une quelconque série télévisée mais d'un véritable film très « occitan » dont le premier coup de manivelle a été donné le 17 avril sur le boulodrome E Serres de Coursan grâce aux aimables autorisations du maire Gilbert Pla et du président de Coursan Pétanque Guy Barber. « La première fois » qui est le titre de ce film sera l'œuvre du cinéaste coursannais Gilbert Corbières, qui entouré d'amis et de membres de la famille avait réuni plusieurs figurants et acteurs pour une des scènes du film, une partie de pétanque.

Le tournage s'est ensuite poursuivi dans les rues du « vieux » Coursan avec les deux acteurs principaux que les amateurs de bonnes répliques bien de chez nous en occitan ou en français aussi, connaissent bien. Il coursan film gandoul et patanaïre.JPGs'agit de "Guidoul" alias Roger Ribo et du « Patanaïre » alias Daniel Lacoste qui sévissent déjà avec bonheur, dans la troupe de théâtre de Coursan bonne humeur. Il faut dire que cette joyeuse troupe de tournage du  "Cinéma de la remise"  travaille sous l'oeil d'un autre acteur comique réalisateur, créateur de sketchs de talent en la personne du jovial et très connu Georges Pech qui ne peu qu'apporter une touche d'humour et de talent à l'équipe.

Cette dernière est composée aussi de Irène Sormani actrice, Lisa et Clara Ribo, respectivement script et photographe de  plateau, mais aussi de Michel Sidobre, poète, écrivain, preneur de son et acteur.
Tous sont rentrés avec beaucoup de conviction dans la peau de leurs personnages issus de la comédie languedocienne et du renouveau du cinéma narbonnais en Méditérranée qui existe grâce aux comédiencoursan film le cinéaste au travail.JPGs de théâtre qui participent aux tournages, mais grâce aussi aux villageois qui sont figurants dans des film de Stéphane Kowalcyk, Serge Elie Masson, Vincent Diderot et Gilbert Corbieres. C'est une continuation de la vieille tradition théâtrale de nos villages du Languedoc avec un média/support moderne; le cinéma. Ce premier film devrait être prêt dans le quatrième trimestre et sera diffusé en avant première à Coursan et le deuxième est déjà en préparation.

Le  "Cinéma de la remise" coursannais travaille dans la joie et la bonne humeur car les deux acteurs principaux  et le scénariste n'engendrent pas la mélancolie bien que le cinéaste Gilbert Corbières veille au grain et est assez rigoureux. Sans dévoiler bien sûr l'histoire, qui est celle de deux hommes languedociens qui veulent faire une découverte, on peut dire que le film ne devrait pas être triste et la première est déjà attendue avec délice.