07.03.2015

Tournant de la saison cet après midi à Fleury pour l’EFSC XV

 

Tournant de la saison cet après midi à Fleury pour l’EFSC XV

 

Il faudra envoyer du jeu comme au match aller

Si l’entente s’incline elle met a mal une saison qui avait pourtant bien débutée

Le défit est à la fois assez simple et semble complètement aberrant car en effet comment peu t’on jouer une saison sportive complète sur un seul match en ayant été en tête de la poule les trois quart du championnat ? Cela semble idiot mais c’est pourtant ce qui attends l’EFSC cet après midi face aux héraultais des Rives d’Orbs sur le terrain de Fleury . Perdre ce match signifierai une belle dégringolade au classement et avec les trois points puni , l’EFSC ne pourrais peu être pas être qualifiée . C’est une situation assez paradoxale mais qui ne doit rien au hasard avec trois défaites à l’extérieur , certes de peu mais qui coûtent cher. La dernière notamment a laissé beaucoup de trace chez les cocahs et même du côté des supoorters. En effet comment comprendre que un groupe amorphe et passif durant une mi temps a du retrouver de sa superbe, celle là même qui l’a menée en demie finale du France l’année avant,  que grâce à l’entrée de deux jeunes Beslaccains et deux anciens qui ont su tout quatre secouer un peu le cocotier ? Stéphane Gauthier joint après l’entraînement de vendredi était assez dépité, voire même abattu par le comportement de certains ce qui est assez rare et alarmant chez lui ; «  Quant ont joue a ce niveau il faut accepter les critiques et le fait de ne pas venir à l’entraînement de mercredi n’est pas un bon signe de simple maturité pour ceux qui l’ont fait. J’ai affaire à un groupe dont certains ne sont pas responsables et le si bel esprit de la saison dernière c’est effrité peu à peu. En rugby,  sport de combat par excellence, la vérité vient toujours du terrain où il faut se montrer humble et savoir mettre le bleu de chauffe »On le voie le ton est donné et le défit assez simple , seule une victoire nette enlèverais certains doutes. Les deux jeunes Belascains et les « vieux » seront là et ils resteront égaux a eux mêmes,  c’est aux autres à retrouver la voie de l’humilité et du combat  

Les commentaires sont fermés.