07.03.2015

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Le groupe devant leur camion

Le site abandonné de la campagne de Celeyran a accueilli une trentaine de pompiers toute une matinée

Samedi matin la campagne  de Celyeran a retrouvé un peu d’animation comme au temps de sa splendeur d’antan où plus d’une centaine de personnes vivaient et travaillaient dans ses immenses bâtiments au début du siècle . Depuis, à part quelques apprentis sécurité qui ont joués à la guerre, plus rien ne bouge dans ces lieux  et même la cloche de l’école qui était présente à disparue , volée pour son métal , alors qu’il se dit mystérieusement et surement pas sérieusement que les lieux sont vendus à des Américains ou à des Chinois. Samedi matin en tout cas ils étaient investis par des français casqués et harnachés  qui s’agitaient autour de camions rouge super équipés de matériels divers . Une trentaine d’hommes et une femme venus des casernes de pompiers de Lézignan, Limoux, Castelnaudary, Narbonne, La redorte et Coursan placé sous le commandement de l’adjudant chef Thierry Buttignol du centre de Lézignan ont effectués des exercices de « Sauvetage déblayement » répartis en plusieurs ateliers.  Il s’agissait pour eux de réviser sur le terrain la façon d’évacuer des victimes  bloqués dans des étages par des fenêtres étroites ou des trous dans des planchers , le tout des conditions de sécurités optimales . La fameuse « barquette » dans laquelle est allongée la victime a même accueillie le lieutenant Serge Maronda chef de corps de Coursan transformé en victime consentante. Le groupe a aussi testé du matériel sophistiqué d’écoute , amplificateur de sons et de recherche de victime.

Le chef de corps Sege Maronda évacué

 

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Après cette intense matinée de travail tous ont étés accueillis à la caserne Coursanaise par le chef de corps Serge Maronda et les membres de l’amicale pour un apéritif et un repas convivial au cours duquel ils ont fêté comme il se doit les départs à la retraite du Coursanais Jean François Francès et du Lézignanais Fredy Nolot

 

Un exercice réussi

 

Les pompiers du département en manœuvres « sauvetage déblaiement »

 

Les commentaires sont fermés.