11.01.2015

L'’EFSC à Bédarieux avec grande méfiance.

 

L'’EFSC à Bédarieux avec grande méfiance.

 

Il faudra envoyer beaucoup de jeu

 Fleury/ Salles/ Coursan attaque l’année par un déplacement plutôt délicat à Bédarieux. Pourtant sur le papier, les héraultais sont bons derniers et les Audois leader de poule. Mais il ne faut se fier au classement. Le CAB reste sur un succès  à Prades/ Pic-St-Loup et un nul à domicile face à Rives d’Orb. Les locaux vont donc bien mieux et ont une farouche envie de faire chuter le premier de poule pour ainsi prendre  une revanche du match aller dont ils ont encore en travers.

Du côté de l’Entente, l’année 2014 s’est terminée par deux succès à domicile face à Mende et Prades/ Pic-St-Loup mais qui, si comptablement lui a permis de finir champion d’automne, ne l’a guère rassuré au niveau de son jeu comme le confirme l’un des entraîneur Stéphane Gauthier : « Leader, c’est une véritable satisfaction inattendu mais face à Mende, on s’est fait peur et face à Prades quand on y regarde d’un plus près, même si le score est large, nous faisons beaucoup de fautes et nous n’arrivons à assurer la continuité de jeu. Nous allons à Bédarieux pour tenter de faire un match sérieux tout en sachant que nous sommes attendus. Nous voulons envoyer beaucoup de jeu, nous voulons déplacer le jeu et prendre du plaisir. Cela demande beaucoup d’implication individuelle et pour l’instant nous ne sommes pas encore prêts. Il faut plus de vitesse dans nos sorties de balles, plus de replacement dans les seconds temps de jeu. Nous allons là bas en leader et nous avons envie de faire un résultat avant de recevoir Servian/ Boujan. »

L'’EFSC à Bédarieux avec grande méfiance.

De belles attaques d'avants

L’EFSC se méfie énormément de cette équipe et sait qu’il va falloir être beaucoup plus appliqué que lors des deux derniers matchs. Il faut éviter de rentrer dans un match âpre dans les rucks et donner du volume au jeu si cela est possible. Mais raisonnablement, l’EFSC peut croire à un succès et donc renforcer son fauteuil de leader.

L’équipe : Boyer, Curbaille, Véréden, Escanès, Samper, Lumière, Wandicke, Gras, Billès, Angelvy, Lanau, Wundrack, Orret, Javegny, Florent Jérez. Remplaçant : Combes, Laramona, Ricard, Bergé, Sourès, Labadie, Frédéric Curbaille.       

Gras dans ses oeuvres 

L'’EFSC à Bédarieux avec grande méfiance.

Les commentaires sont fermés.