29.12.2014

Des choix assumés

Droit de réponse du maire de Coursan Mr Edouard Rocher ;

"Pas de trêve des confiseurs : un jour accusés d’être trop dépensier, un jour d’être trop économes ! De grâce membres de l'opposition municipale, soyez cohérents ! Oui, gérer c'est faire des choix difficiles dans un contexte financier qui se dégrade. Cependant, nous assumons les économies réalisées pour nous permettre d'investir pour notre ville au travers de la remobilisation du cœur de ville, de la vie associative, des animations et des festivités. Ces animations que vous décriez, sans y avoir participé, sans avoir jamais rien proposé et transformant ainsi notre ville en cité dortoir, c'est du lien social, de la culture gratuite, des rencontres, de l'amitié partagée, du lien inter-générationnel. C'est ce qui fait la richesse et le sel de notre vie de village. Vous auriez pu goûter à ce plaisir comme des centaines de Coursanais au cours de ces 5 jours de fééries. Mais vous préférez à cela la nostalgie d'une place de village déserte comme une dalle de cimetière. 
Nous avons une vision, nous avons pris des engagements au travers de notre programme auprès des Coursanaises et des Coursanais et nous les tiendrons. A vous qui regrettez le temps passé, je rappelle qu'au soir du 29 mars dernier, les Coursanais ont préféré le renouveau à l’immobilisme."

Les commentaires sont fermés.