24.12.2014

L’EFSC XV évite de peu la bûche de Noel

L’EFSC XV évite de peu la bûche de Noel

Le départ de l'essai de Gras

Malgré un non match le promu termine l’année en leader de la poule honneur

Certes la bûche n’était pas loin à Mateille avec encore un point de retard près du coup de sifflet final mais avec un dernier et troisième essai les hommes de Poquet et Gauthier se sont évité un mal de tête et vont donc passer les fêtes au chaud installés en tête de leur poule. Pour un promu ce n’est pas si mal que ça et même si cela semble un peu déranger c’est bien l’EFSC qui est leader. Face à de solides et vaillants Lozériens qui ont rappelé à tous que quant ils ont très bien joués les ballons portés sont difficiles a arrêter,  le match  ne fut pas facile surtout en première période . Quelques éclairs de jeu par la suite ont permis de sauver l’essentiel et après tout ont ne va pas faire le difficile avec cette première place dans cette poule où tous les matchs ne son jamais gagnés d'avance . Les deux coachs sont bien sur un peu déçus de ce match mais satisfaits d’être un leader « surprise » à l’image de Fred Poquet ; « Face à une équipe difficile ont à pas su prendre le temps de poser le jeu même si on marque trois essais. Ont est dans le dur et on c’est affolé pour rien, on avait le temps !! ». Le « Got » est sur la même longueur d’onde ; « On manque d’agressivité, on subit trop sur les ballons portés et on s’affole trop vite. Match à oublier et on va retenir que l’ont est premier et que dans l’envie on y était même si cela ne n’est pas trop vu aujourd'hui ».

 

Sylvain Cavaillès pris en tenailleL’EFSC XV évite de peu la bûche de Noel

Parfois a trop vouloir envoyer du jeu on en oublie quelques règles simples mais le bilan a mi saison est bon avec cette place de premier même si pas mal de choses sont a revoir. A noter ce week-end la très  belle victoire des juniors chez le champion de l’UPS 10 à 3 et c’est une très belle revanche . Les Belascains quant à eux poursuivent leur apprentissage et il faut saluer leur courage avec une équipe en pleine construction.

Momo n'a jamais pu percer la muraille Lozérienne

L’EFSC XV évite de peu la bûche de Noel

Les commentaires sont fermés.