11.11.2014

L’ancien menuisier Henri Roca deuxième centenaire de la commune

 

L’ancien menuisier Henri Roca deuxième centenaire de la commune

 

Henri Roca entouré de sa famille, du personnel et du mari et son adjointe 

 Après Eglantine Cheytion qui à 103 ans , c’était au tour de Henri Roca de fêter ces 100 ans

 C’est encore une authentique  Coursanais qui vient de fêter son siècle d’existence avec Me Henri Roca qui est né le 6 novembre 1914 au 42 du quai de la révolution à Coursan. Ce barquois adorais déjà tout petit jouer avec un marteau et des clous qu’il récupérais chez le maréchal ferrant en face de la maternelle (où se trouve la mairie) et a très tôt fait partir de l’avant garde Coursanaise catholique  St Louis. Il passait ses vacances à St Pierre qu’il appelait alors « la cure » véritable expédition où il fallait  préparer le cheval à 3 h du matin pour 3 h de route aller et autant retour pour passer une journée à la « baraque ». Il a ensuite appris le métier de menuisier chez Mr Vergely avant de partir deux ans au service militaire. Après la guerre de 39/45 il se marie avec Raymonde achète son commerce de menuiserie en 1949 à Coursan et entre temps fait trois filles , Nicole, Geneviève et Claudine et participe à la vie de Coursan  au travers de nombreuses associations comme par exemple les fameux « Tréteaux » .  Il fête plus tard les 101 ans de sa soeur  (décédé à 106 ans ) , elle aussi « barquoise », il est alors âgé de 97 ans . Après une  vie de travail heureuse il entre à la maison  de retraite « la résidentielle » à Colombiers en 2013  où il vient donc de fêter ces 100 ans.

Le centaine avec le maire et son adjointe

 

L’ancien menuisier Henri Roca deuxième centenaire de la commune

 

C’est entouré de toute sa famille , du personnel de « la Résidentielle », son directeur , du maire de Coursan Edouard Rocher et de son adjointe Mme Séverine Mateille que Henri Roca a découpé puis partagé son beau  gâteau d’anniversaire . Il a reçu du maire et son adjointe un cadeau et la médaille de la ville et bien sur  de très nombreuses félicitations de tous pour le passage de ce cap symbolique. L’ancien menuisier,  qui n’a pas besoin de lunettes a découvert avec plaisir un superbe livre d’or souvenir que lui avait préparé le directeur de l’établissement de Colombiers. Il est donc le deuxième centenaire de notre ville et les deux sexes sont parfaitement équilibrés car jusqu'à présent il faut bien reconnaître que les femmes dominaient la longévité Coursanaise 

Henri Roca

 

L’ancien menuisier Henri Roca deuxième centenaire de la commune

 

 

Les commentaires sont fermés.