11.10.2014

Quant les Wingueurs découvrent les charmes du vinaigrier Coursanais

Quant les Wingueurs découvrent les charmes du vinaigrier Coursanais

Le groupe des Wingueurs avec Laurent Faure ( à droite) 

Granohta a ouvert ses portes aux motards qui ont profités de leur passage pour découvrir un des rares vinaigriers artisanal de notre pays

Venir de l’autre bout de la France ou même de plus loin à Coursan pour une rassemblement de Wingueurs ( amateurs de Golwind) est un signe de grande passion, mais quant cette dernière se transforme aussi en passion des richesses artisanales de notre ville, c’est un point qu’il convient de souligner. En effet samedi soir et aussi dimanche matin , quelques Wingueurs , ont dans le sillage de leur président national ,qui y était allé en éclaireur , effectués une visite chez le vinaigrier Coursanais Laurent Faure. Ce dernier c’est fait un plaisir lors de ces petites mais très suivies  opérations portes ouvertes, de faire découvrir son métier et sa passion. Dans la cave où il fabrique ces vinaigres , rue Béranger, quelques Wingueurs, ont pu , dans une ambiance très viticole et une odeur de vinaigre assez prononcée, découvrir comment sont fabriqués ces vinaigres artisanaux aux intensités aromatiques rares qui offrent une expérience gustative unique .

 

La passion artisanale au bout des doigts

Quant les Wingueurs découvrent les charmes du vinaigrier Coursanais

Du  vin du départ aux longs séjours dans les tonneaux , ces vinaigres élaborés à partir du produit de nos vignes et de vins vieux choisis pour leurs potentiels, la longue transformation artisanale de bout en bout faite de maturation de plusieurs années en vieux fûts et l’apport savoureux d’épices inattendus  sont autant d’ingrédients  réunis d’un gamme de vinaigres élégants et naturels . Le long processus expliqué en détail par Laurent et l’odeur très prenante des tonneaux a beaucoup plu à ces « touristes « qui ont ainsi pu « sentir » la différence entre l’aigre doux, le thym, la badiane associé au gingembre sec, le poivre timut du Népal, le poivre de Tasmanie, celui de Madagascar ou le Balsamique véritable , le tout fabriqué très artisanalement et sans additif, font de ces productions  une exclusivité rare dans notre région et même en France. Le fait d’avoir chez nous un jeune artisan pareil  qui plus est originaire de Coursan  est une chance et c’est aussi un atout touristique certain. Pas mal de petits flacons de vinaigre sont donc repartis sur ces motos pas trop pétaradantes mais tellement rutilantes, apporter le savoir faire local dans toute la France  

Granhota, 16 rue Béranger 11110 Coursan ; tél 0683 41 89 49. E mail : granhota.sas@gmail.com. Site internet ; www.granhota.com. Visites sur rendez vous   

La découverte des tonneaux 

Quant les Wingueurs découvrent les charmes du vinaigrier Coursanais

Les commentaires sont fermés.