05.10.2014

L’Entente ouvre le bal en accueillant Bédarieux

L’Entente ouvre le bal en accueillant Bédarieux

Une belle charge d'un avant de l'entente

Première journée du championnat Honneur pour Fleury/ Salles/ Coursan qui d’entrée va devoir serrer les rangs en recevant du lourd. En effet, les Audois auront la visite de Bédarieux qui a sérieusement recruté à l’intersaison et qui se présente avec un pack très solide. Après des campagnes en Lacans et en Coupe plutôt délicate avec des défaites face à deux pensionnaires de la poule Honneur,  Rives d’Orb et Sigean/ La Nouvelle, l’Entente a beaucoup travaillé. Cette dernière avait pris pas mal de retard dans la préparation en reprenant un peu plus tard que d’habitude après une saison dernière très longue notamment avec le titre de champion du Languedoc et une demi-finale du championnat de France.

Aujourd’hui, le groupe est loin d’être à 100% mais çà va mieux comme le souligne l’un des entraîneur Stéphane Gauthier qui reste conscient tout de même de l’étendu du chantier : « Physiquement, nous commençons à être mieux et donc nous pouvons enfin travailler techniquement, spécifiquement sur certaines phases de jeu. Mais il reste énormément de travail, c’est un chantier titanesque. Dans le placement, le replacement, c’est loin d’être çà. Le jeu de mouvement que nous avons pratiqué l’an dernier demande beaucoup de travail et d’implication. Il y a des nouveaux joueurs et il y a surtout pas mal de blessés. Néanmoins, nous sommes déterminés a bien débuté ce championnat qui s’annonce difficile mais excitant. Il nous tarde d’avoir tout le monde disponible. Bédarieux a l’habitude d’évoluer à ce niveau avec des joueurs d’expérience, nous sommes conscient que cela sera dur cet après midi. »

Du côté de l’effectif, le pack Audois présente plus de densité que l’an dernier avec notamment le nouveau pilier, Véréden, soutenu de Curbaille et Combes, les frères Wandicke, le soldat Lumière et le tranchant Gras. Chez les trois-quarts, la charnière est classique avec Billès-Labadie mais il y a de la nouveauté au centre avec la recrue Wundrack qui sera associée avec l’expérimenté Lanau. Aux ailes, deux nouveaux avec Sourès et Auret, deux jeunes très rapide prêt à mette le feu et à soutenir un arrière très relanceur en la personne du meilleur marquer de l’EFSC, Javegny. Un trident qui risque fort de faire mal.  Sur le banc  Julien Canal, Gasquez, Candet, Sanchez et Escanès auront à cœur de rentrer pour ce premier match de championnat.

L’Entente a besoin de débuter par un succès pour ainsi travailler  dans la sérénité et récupérer tranquillement tout le monde. Les frères Jérez, un demi d’ouverture ayant évolué à Millau ou encore un ailier dont on dit le plus grand bien. En attendant, l’EFSC reçoit Bédarieux et se doit de répondre présent.    

Javegny à la relance

L’Entente ouvre le bal en accueillant Bédarieux

  

Les commentaires sont fermés.