14.09.2014

L’EFSC sera en danger à Rives d’Orb

L’EFSC sera en danger à Rives d’Orb

Les trois quart de l'entente seront précieux

1/8e de finale de la coupe du Languedoc cet à près midi à 16 h à Cessenon

Pas le temps de se poser pour travailler tranquillement dans la sérénité que EFSC doit repartir au combat. En effet, la semaine passée, l’Entente perdait à domicile en demi-finale du Lacans face à Sigean/ La-Nouvelle sans avoir démérité. Ce week-end, il faut se rendre chez une vieille connaissance, à Rives d’Orb pour y disputer un 8e de finale de la coupe du Languedoc.

C’est indéniable, les Audois sont en retard dans leur préparation. Ils ont repris un peu tardivement mais cela semblait nécessaire après une saison dernière exceptionnelle et forcément très longue  puisqu’elle s’est terminée en demi-finale du championnat de France. Ensuite, il manque pas mal de monde à l’appel, des blessés qui réintègrent le groupe petit à petit. L’enchaînement des deux matchs du Lacans n’ont pas permis de travailler en profondeur, il a fallu parer au plus pressé pour ne pas être ridicule. C’est sûr, l’Entente ne sera pas dans les meilleures dispositions pour le déplacement à Rives d’Orb pour ce remake de la finale du championnat du Languedoc de PH. L’un des entraîneur Stéphane Gauthier évoque cette situation sans pour autant se montrer inquiet : « Ces matchs là sont loin d’être des priorités pour nous. C’est sûr que nous ne déplaçons pas pour perdre mais nous sommes très loin d’être prêts. La situation est compliquée. Nous n’avons pas pu travailler correctement. Nous allons passer à trois entraînements pas semaine pendant deux semaines pour travailler le fond de notre jeu. Face à Rives d’Orb qui sera forcément revanchard, çà va être dur de rivaliser. Ce que je eux dire, c’est que nous sommes spas très soucieux avec Phillipe Poch car le potentiel est bien là et quand tout le monde sera rentré à l’entraînement, les choses seront différentes. En attendant, il fait faire le dos rond, l’occasion est donnée à certains de se montrer. »

Pour l’occasion, il y a aura les retours de Julien Canal et Stéphane Wundrack . Pour le reste beaucoup d’incertitudes et un groupe loin d’être définitif vendredi soir après l’entraînement. Pour dire la vérité, une défaite serait même préférable pour l’Entente pour qu’elle puisse prendre du temps pour se préparer sereinement. Mais dans le sport quand on rentre sur le terrain, c’est forcément pour gagner, alors même diminué, l’EFSC défendra ses chances à fond.   

L’EFSC sera en danger à Rives d’Orb

 

Les commentaires sont fermés.