31.07.2014

Point Virgule du jeudi 31 juillet 2014

Point Virgule 

Paroisse de la Clape 

Ce jeudi à 9 h messe à Narbonne Plage. 

Fermeture crèche Lou Nisadou

Le départ en vacances de la crèche Lou Nisadou aura lieu demain  vendredi 1er août, à 18 h 30. A cette occasion, le personnel accueillera les élus et les parents pour un pot.

Office de tourisme

La commission culture de l'OT prépare d'ores et déjà une journée patrimoine à la découverte des domaines autour de Coursan, samedi 20 septembre. A suivre dans un prochain article.

MJC camps de jeunes 

Les deux premiers camp de jeunes viennent de s'achever. Il a obtenu un succès certain. Un troisième sont prévus du 4 au 8 août et du 11 au 15 août à Durban-Corbières. Hébergement sous la tente pour un séjour de 4 nuits et 5 jours. Départ le lundi matin et retour le vendredi soir. Piscine, découverte du milieu naturel et du patrimoine, grands jeux, animation et soirées sont au menu de ces camps de jeunes. Le public visé sont les 8- 11 ans  (12 places de libre par séjour). Ouvert aux adhérents MJC ou non, domiciliés sur Coursan ou pas. Ces séjours sont agréés ministères Jeunesse et Sports, conventionnés par la CAF et la MSA. Ils sont encadrés par des animateurs titulaires du BPEPS, du BAAPAT ou du BAFA. Renseignements et inscriptions au bureau de la MJC, 10 de la place Voltaire. Tél.04 68 33 37 21. Ouvert les lundis de 15 h à 17 h 25, les mardis et jeudis de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h 30 et les vendredis de 10 h à 12 h et de 15 h à 17 h 15. Mail : coursan. mjc@wanandoo.fr. 

 

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

Coursan

 

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

Joël Perrouty dans sa forge 

Joël Perrouty fabrique des couteaux et travaille le cuir dans sa forge inspiré par son grand père

Quant ont a eu un grand père taillandier dans les années 40  à Coursan on ne devient pas forcément forgeron ou coutelier puisque notre jeune Coursanais  travaille à Véolia.  Taillandier un métier disparu , il était l’homme qui fabriquait tout ce qui servait à la vigne en fer en cuir en acier et dans les années 40 , dans nos villages, l’artisan était très précieux , reconnu et respecté  Mais le souvenir de la forge , des coups de marteaux , de l’odeur du cuir a du hanter quelque part son petit fils et le savoir faire allié à l’amour du travail à la main bien fait a du lui arriver en héritage et ce dernier a suivi 3 cours de coutellerie .Après 3 stages chez le maître coutelier Jean Luc Souberas à Pierrelatte et pas mal d’apprentissage dans sa forge personnelle au fond de son jardin, notre Coursanais fabrique donc des couteaux et des objets en cuir . Il vient même de passer au stade supérieur car son quatrième stage va lui permettre de travailler l’acier Damas ce qui pour des professionnel est déjà un niveau bien élevé puisqu’il permet de travailler sur un acier très dur à parfaitement adapté par exemple à la fabrication des couteaux .  

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

Un superbe couteau

Mais, l’acier et le fer ne sont pas les seuls matériaux qu’il travaille et le cuir est aussi travaillé et transformé pour en faire des portes couteaux ou bien d’autres choses.  La loupe de buis , le bois, la corne et d’autres matériaux nobles sont utilisés pour les manches de couteaux sur lesquels Joël grave son poinçon avec fierté. Soucieux de pouvoir faire des démonstrations de forge ou de travail de coutellerie, il vent de créer ‘Forge et cuir » une association qui porte bien son nom et qui va lui permettre aussi de pouvoir  montrer son savoir faire sans en faire un commerce mais pour simplement se payer les matériaux nécessaires pour exercer sa passion.  Quant on voie les couteaux ou roses en acier et autres pièces en cuir fabriquées par cet ouvrier passionné hors pair, on sait que l’homme est capable d’exécuter des commandes spéciales de couteaux et autres . Minutie, passion , talent et dextérité pour manier la forge le marteau et d'autres outils, font de notre Coursanais un artisan à part entière et même s’il veux rester discret, l’homme à du talent et de la passion a revendre et il n’y pas qu’a Laguiole que l’ont sait travailler et faire de beaux couteaux.

 De très belles roses d'acier

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais 

Son poinçon apposé avec fierté

Un coutelier forgeron qui aime le cuit bien Coursanais

30.07.2014

Le Marcel de Jean Pierre Grotti a rêvé de trop d’amour

coursan expo floarle dédicace JP GRotti.JPG 

Jean Pierre Grotti à Coursan lors d'une dédicace 

 Le rugbymen reconverti en écrivain a succès sort peu à peu des romans de terroir mais garde leur enveloppe

Pour son 9° roman édité alors que d’autres sont déjà écrits, Jean Pierre Grotti , Coursanais exporté pas très loin, a fait glisser très doucement son fusil d’épaule avec « Le viel Homme qui rêvait d’amour ». En effet sans révéler bien sur toute l’histoire de son nouveau roman, Marcel, le personnage principal est au coeur de relations familiales compliquées et les 254 pages ne pas de trop pour délier petit à petit ce qui fut au départ pour lui une nouvelle aventure qu’il croyait belle et qui c’est avérée sans lendemain mais qui c’est muée en catastrophe familiale au fil des ans. Mais la vie est parfois bizarre et un autre drame déguisé en accident heureusement sans conséquences physiques graves sauf peu être phycologiques de son fils, font changé toute la fin de vie de ce retraité .           Si la trame des relations familiales complexes est très finement et même fortement bien narrée par l’auteur, ce qui le change un peu de ces autres romans, l’enveloppe et le décor sont toutefois très Languedociens et collent parfaitement avec notre terroir et surtout notre façon de vivre au sein d’un petit village qui ressemble bien au notre et a beaucoup de notre Languedoc. Jean Pierre Grotti a donc ajouté encore une corde a son arc d’écrivain avec  roman qui est à la fois très émouvant et prenant à lire mais aussi très révélateur de la vie . Enfin il est encore une fois calqué sur notre beau Languedoc et ses traditions comme le rugby et l’ont retrouve également des personnages typiques de nos villages comme le garde champêtre et certains noms rappelleront des souvenirs à pas mal de Coursanais. Bref c’est un roman édité chez TDO Editions a lire absolument présent,  dans pas mal d’endroits comme le caveau de la Clape à Coursan

Point Virgule du mercredi 30 juillet 2014

Point Virgule 

Paroisse de la Clape

Ce mercredi à 9 h , messe à la chapelle de St pierre la amer. A 21 h, concert de guitare calssique de Bruno Al Monte en l'église de St Pierre la mer.

Concert Classique Baroque Espagnole

Le Samedi 9 août prochain à  21 h , se déroulera dans l'église de Coursan un concert Classique Baroque Espagnole donné par Bruno Al Monte. Ce guitariste interprétera un récital intitulé »L'allemagne« avec du bach, Pachelbel, Satie, Mudarra et des compositions personnelles 

Cantine garderie périscolaire

Il est rappelé que les inscriptions à la cantine et à la garderie périscolaire  ainsi qu’aux activités péri éducatives pour la rentrée de septembre 2014 doivent se faire impérativement en Mairie avant le 18 Août 2014.

 

29.07.2014

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Le groupe des lâcheurs 

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Franckie le chef lâcheur 

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Un compétiteur prêt au départ 

Samedi matin le ciel au dessus de la « Cible » à la Nautique c'est subitement obscurci à 7 h du matin mais ce n'était pas les orages de la veille mais l'envolée  simultanées de quelques 20 888 pigeons venus de Hollande, Belgique, Allemagne, France  et Luxembourg qui s'envolaient vers leurs pigeonniers respectifs. Sous la surveillance du juge Coursanais Marcel Maury et l'autorité incontestable du toujours jeune Franckie Delbecque qui en a sa 42 année de lâcher dans toute l'Europe, les 41 776 ailes  confinées depuis mardi dans les casiers se sont lâchés vers le soleil levant pour ce concours International très coté. Le plus rapide  le vainqueur belge JamaÏque Albert, a parcouru en catégorie vieux 752  km à la vitesse moyenne de 1027,35 m à la minute. A noter enfin que sans la gentillesse et la mobilisation du service environnement de la ville de Narbonne qui a alimenté en eau ces compétiteurs ce lâcher n'auraient pu avoir lieu

Un ciel très encombré 

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Un départ très proche

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Un récalcitrant poursuivi par un lâcheur 

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Un ciel couleur pigeons

Un envol très groupé de 20 988 pigeons

Point virgule du mardi 29 juillet 2014

Point virgule 

Paroisse de la Clape

Ce mardi à 9 h , messe à Narbonne Plage. A 21 h, concert de quintette de cuivre du groupe Magnificat dans l'église de Fleury d'Aude

Décès 

Nous avons appris le décès de Mr Henry Maronda survenu à l'âge de 98 ans. Ces obsèques religieuses auront lieu ce mardi à 10 h, en l'église de Coursan, suivies de son inhumation au cimetière de l'Ille. Nous présentons nos sincères condoléances à toute sa famille et à tous ceux que ce deuil affecte

Cantine garderie périscolaire

Il est rappelé que les inscriptions à la cantine et à la garderie périscolaire  ainsi qu’aux activités péri éducatives pour la rentrée de septembre 2014 doivent se faire impérativement en Mairie avant le 18 Août 2014.

GDON de Coursan

Le traitement obligatoire contre la cicadelle de la flavescence dorée doit être effectué du 23 juillet au 5 août. N'oubliez pas de traiter les vignes jeunes. 

Deuil  chez les pompiers

Le président de l'amicale des sapeurs pompiers de Coursan et l'ensemble du personnel de la caserne présentent leurs sincères condoléances au chef  de corps Serge Maronda qui vient de perdre son père Henry Maronda. En cette pénible circonstance , ils l'assurent de leur soutien ainsi qu'a toute sa famille.   

28.07.2014

Tour d’horizon des 120 premiers jours de la nouvelle équipe municipale

Coursan Edouard Rocher .JPG

Le maire Edouard Rocher

Ce premier contact démontre que Edouard Rocher et son équipe n’ont pas chômé depuis leur élection

Après avoir pris la ville en mars dernier Edouard Rocher et son équipe n’on pas perdus de temps et ont , comme le dit couramment « eu la tête constamment dans le guidon ». Sans détours ni questions caché le premier magistrat a accepté de répondre a nos questions.

Indep M. Où en êtes vous au terme de plus de 100 jours à la tête de la ville ?

Edouard Rocher ; Ces 100 premiers jours, ont étés très dense en terme de travail accompli par l’ensemble de des élus et des services, au delà des dossiers de fond qu’il a fallut reprendre , nous avons souhaité mettre en oeuvre rapidement ce pourquoi nous avons étés élus et tout cela avec des moyens financiers contrains liés aux engagements de la municipalité précédente et aux baisses de dotations d'état  et ce sans augmenter les impôts.

Indep ML ; Quelles sont les premières actions réalisées ?

Edouard Rocher ; Notre volonté première était de redynamiser le village, notamment a travers les festivités et renouer avec une tradition perdue de faire revivre la place et le coeur de ville. Avec une fête de la musique et la commémoration de la paix autour des fêtes Nationales et locales réussies, c’est déjà des bons points qu’il faut conforter notamment avec des fêtes de Noël. Nous avons commencé et nous poursuivront l’embellissement des entrées du village. Au niveau de l’urbanisme nous avons signé une convention avec le Grand Narbonne pour l’amélioration de l’habitat avec une enveloppe de 4 millions d’Euros d’aide pour permettre aux Coursanais de rénover leur habitation, notamment en terme de façades. Nous avons commencé le chantier du futur quartier de la Vinicole avec 48 premiers logements sociaux mais nous ne déplacerons pas le stade de rugby. Nous poursuivons l’étude du lotissement des Seignes en modifiant le PLU mais avec un meilleur équilibre entre logement sociaux et terrains à bâtir. Côté sécurité nous avons installé 2 nouvelles caméras de surveillance supplémentaires , j’ai demandé égalementplus de présence sur le terrain à la police municipal, tout cela en concertation avec la gendarmerie . Enfin nous avons entrepris la réorganisation totale de des horaires etdes fiches de travailen accord avec le personnel  des services technique et administratif pour une meilleure efficacité. Nous avons étés soucieux de recevoir en mairie tous ceux qui en ont fait la demande, les associations, et les Coursanais pour trouver des réponses a à leurs interrogations

Indep ML ;Quels sont les projets de fond et les projets à venir pour la suite ?

Edouard Rocher ;Mise en place d’un plan d’économie en baissant les indemnités des élus, puis au niveau des frais de fonctionnement où chaque poste  fait l’objet d'une surveillance particulière et de nouvelles consultations . Nous travaillons sur des dossiers importants comme le stationnement en centre ville, la dynamisation des commerces de proximités et nous avons commencé les concertations , enfin nous avons également acheté  l’ancien bureau de tabac de la place . Nous travaillons aussi sur le projet du quartier des Infidèles pour en faire un lieu de vie et pas uniquement un projet d’habitat social et un véritable travail de mise en valeur de notre patrimoine comme les berges de l’Aude par exemple ; On peu aussi citer un plan pluri annuel de travaux sur les écoles, les équipements sportifs et  les bâtiments municipaux. Cette liste n’est pas exhaustive, elle ne fait référence qu’aux projets « urgents » qu’il fallait mettre en route ou faire aboutir. Le vrais budget de la nouvelle équipe sera celui de mars 2015 et je remercie ici tout particulièrement les services et administratif et de police , tous les nouveaux élus pour le remarquable travail accompli depuis le 29 mars.

Indep ML ; Les mots de fin qui résument le mieux vos actions ?

Edouard Rocher ;Améliorer par des actions concrètes la vie au quotidien des Coursanais reste le grand projet prioritaire qui était dans le programme présenté en mars avec des élus présents sur le terrain pour redonner a notre chef lieu de canton l’éclat festif et attractif d’antan.