15.04.2014

Les parents d’élèves bloquent la départementale

Les parents d’élèves bloquent la départementale

Le cortège devant l'école Richard Chavernac 

 Très mécontents après l’annonce de la fermeture de deux classes sur Coursan , les parents d’élèves, soutenus par le conseil municipal avec à leur tête le nouveau maire Edouard Rocher ont perturbé fortement  la circulation sur la départementale vendredi soir durant une bonne demie heure. Partis de la mairie , le cortège a progressé lentement jusqu’à l’école primaire Richard Charvernac en barrant la route , ce qui a provoqué un gros embouteillage . Les automobilistes ont pris leur mal en patience comme ils ont pu même si certains d’entres eux ont failli perdre leur calme ; Après avoir a fait une halte devant l’école  les manifestants ont continué dans le village provoquant un blocage complet qui a mis un peu de temps à se résorber . Cette colère n’est pas terminée puisque un autre rassemblement du même style est prévu ce lundi  à 17 h 30 avant une manifestation mercredi 16 avril à Carcassonne avec un départ en bus prévu à 7 h 45 devant le collège. Les parents d’élèves bloquent la départementale Il semble bien que ce soit à l’école Jeanne Miquel que la fermeture est prévue et les parents d’élèves y sont farouchement opposés come ils l’avaient d’ailleurs expliqués ; « Nous souhaitons que notre école « Jeanne Miquel » maintienne pour la rentré 2014 ces 9 classes ouvertes pour garder la qualité d’apprentissage proposé par les enseignants. L’effectif pour la rentrée 2014 est de 212 élèves .Il est important de savoir que notre école à une clis, ces élèves aux nombres de 12 ont aujourd’hui la possibilité d’intégré des classes « à niveau » pour certains apprentissages, le sport, et bien sur pour une meilleures intégration au sein de l’école. Ces enfants ne sont pas comptabilisés dans l’effectif de l’école. L’école accueille également 3 enfants bénéficiant d’une AVSI dont un atteint de myopathie ce qui entraîne des aménagements et contraintes. Un enfant est également déscolarisé le matin pour des prises en charges spécifiques. Des conséquences négatives !!! Si une classe ferme l’effectif de chaque classe passera à 26 élèves ½. Il sera donc beaucoup plus difficile de parler d’enseignement et d’ intégration de qualité. Pour toutes ses raison, nous disons; Non à la fermeture de classe à Miquel ». La mobilisation continue donc ce lundi et mercredi à Carcassonne

Les parents d’élèves bloquent la départementale

Les commentaires sont fermés.