23.02.2014

L’Entente s’en va défier son dauphin, Prades/ Pic-St-Loup.

L’Entente s’en va défier son dauphin, Prades/ Pic-St-Loup.

Julien Canal un atout pour l'entente

Fleury/ Salles/ Coursan a repris sa place de leader la semaine dernière grâce à son succès bonifié face à Murviel/ Thézan conjugué à la défaite de Prades/Pic/ St-Loup à Rives d’Orb. Et c’est justement chez les banlieusards Montpelliérains que l’entente se déplace ce dimanche pour le choc de la journée. Les deux premiers du classement se retrouvent et cela devrait donner du spectacle car ce sont à coup sûr les deux formations les plus joueuses de la poule. Audois et Héraultais ont marqué le plus d’essais en Promotion Honneur et sont résolument tournés vers le jeu de mouvement pour le plus grand plaisir de leur supporter. L’EFSC se rend donc chez son dauphin sans grande pression mais juste avec l’envie de faire un bon match, de rivaliser et donc de défendre son fauteuil. Mais il sera question également de classement car les Audois ont dans un petit coin de la tête les quatre points de pénalité  qu’ils ont à cause de leurs 43 semaines de suspensions.  Un succès à l’extérieur lui donnerai cinq point d’avance et donc véritablement la place de leader qui devrait être tenu à la vue du calendrier plutôt favorable  qu’attend les Audois. L’entraîneur Stéphane Gauthier attend ce match avec impatience mais rappelle que ce n’est pas une finale avant l’heure : « Nous y allons pour se tester car nous savons que c’est une équipe très complète. A l’aller nous l’avions emporté mais cela avait été très dur. Si les héraultais avaient gagné, il n’y aurait pas eu à crier au scandale. Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe car ils développent un jeu de mouvement que nous apprécions.  Il ne faut pas oublier que c’est un match de poule. Nous n’allons pas grossir le truc plus que çà. Bien sûr il y a sûrement la première place en jeu mais bon, aucunes des deux équipes ne jouent sa saison sur ce match. Nous savons que nous allons passer des moments compliqués, j’attends beaucoup de solidarité en défense. »

L’Entente va devoir assurer sa conquête pour ne pas trop subir et surtout pour pouvoir elle aussi enchaîner du jeu. En difficulté ces derniers temps, l’alignement va devoir se reprendre. Même si l’EFSC peut marquer un grand coup cet après midi, rien ne lui garantie des phases finales victorieuses. C’est donc motivé avec l’envie de se faire plaisir en toute humilité que les Audois s’en vont défier Prades/ Pic/ St-Loup.

 

L’Entente s’en va défier son dauphin, Prades/ Pic-St-Loup.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.