11.02.2014

L’Anquet nettoye, sécurise replante, et assume son rôle

L’Anquet nettoye, sécurise replante, et assume son rôle

Le groupe de bénévoles 

Suite à une baisse importante des eaux le plan d’eau de l‘étang salin est en mauvais état

Depuis qu’elle a obtenu de la municipalité la gestion du plan d’eau du parc de l’étang salin, l’association de pêche Coursanaise de l’Anquet a pris son rôle très au sérieux. Le regretté président Robert Ligiez qui aimait tant ce bel endroit qui porte d’ailleurs son nom,   n’aurait sûrement pas été très content de voir comment est devenu ce plan d’eau suite à l’arrêt en approvisionnement en eau par Raounel. L’Anquet nettoye, sécurise replante, et assume son rôleEn effet de gros travaux sont en cours dans et autour de Coursan dans les canaux et l’eau n’arrive plus sur le plan d’eau . Il ne reste aujourd’hui que moins d’un mètre d’eau  et  cette baisse de niveau fait apparaître au grand jour l’incivilité et la bêtise de certains qui n’ ont pas hésité a venir déverser  , un divan, un réservoir de voiture , des pneus et bien d’autre détritus qui donne a ce beau coin de nature des allures de décharge publique à ciel ouvert. L’Anquet nettoye, sécurise replante, et assume son rôleLes bénévoles de l’Anquet, tous amoureux  de la nature et des poissons  ne l’ont plus supporté et ont décidé de prendre les choses en main eux mêmes. C’est ainsi que samedi matin, un groupe très motivé avec à sa tête le président Francis Thomman et le président de la PPMA ACOQ Michel Gely a travaillé toute la matinée pour essayer de rendre à ce lieu un peu de dignité naturelle. Les pêcheurs ont enlevés un bon nombre de détritus en tout genre qu’il ont difficilement hissés sur la berge, ils ont aussi arraché pas mal de petits arbres morts sur les berges et enfin , grâce à la « Béneijade »ils ont mis le pied sur l’île centrale ,pour faire également du nettoyage et planter , au frais de l’association, des saules afin de redonner un peu de vie verte à ce coin.  Tous pensent bien sur que l’eau sera remise dans le plan d’au en avril comme promis car même si pour l’instant il reste des poissons vivants, le faible niveau d’eau  qui baisse de jour en jour, ne leur laisse que peu d’espoir de vie . Comme ils avaient entamé la journée de bonne heure les bénévoles ont sacrifié à la tradition du casse croûte convivial afin de conserver le bel état d'esprit qui les animent. Beau travail désintéressé de ces bénévoles qui font honneur à leurs convictions et à leur amour de la nature , même s’ils se sentent bien seul dans ce combat.

L’Anquet nettoye, sécurise replante, et assume son rôle

L'état lamentable du plan d'eau de l'étang salin

Les commentaires sont fermés.