12.01.2014

Leader, l’Entente se déplace au COES, là où il est attendu.

 

EFSC XV Réserve.JPG


L'excellente équipe réserve

Fleury/ Salles/ Coursan débute la phase retour par un périlleux déplacement à Couiza/ Espéraza. Champion d’automne avant les fêtes, l’EFSC a réalisé un superbe parcours  et a surtout réussit à imposer son jeu de mouvement.  Une philosophie résolument tourner vers l’offensive, le jeu aérer qui lui a permis de marquer 24 essais. Mais pour attaquer l’année 2014, il faut aller défier Couiza/ Espéraza qui reste une équipe très difficile à manœuvrer sur son terrain. De plus, tous les acteurs ont en mémoire un match aller assez rude. L’Entente devra en plus composer avec les absences de Julien Canal (professionnelle), Jonathan Wandicke (pied) et Christophe Lanau (cervicale) dont la saison est terminée. Stéphane Gauthier, co-entraîneur s’attend à une réception tendue mais ne pense qu’à une chose, le jeu : « Il va falloir serrer les rangs et tenir bon le premier quart d’heure car je pense qu’ils vont mettre du combat dans les rucks. Il faut rester discipliné et ensuite envoyer du jeu comme nous savons le faire. C’est un match compliqué, le COES a énormément de valeurs à domicile, ce sera certainement très dur pour nous. »      

C’est aussi avec ce nouveau statu de leader que l’EFSC se déplace, un point de plus à supporter pour la jeune garde. Cependant, les joueurs doivent faire abstraction de l’enjeu, du contexte où  encore de la première place pour se contrer sur le jeu. Mettre du rythme, enchaîner les temps de jeu, mettre de la vitesse doit rester le crédo de l’Entente. Ce déplacement reste malgré important en terme de calendrier car il faudra ensuite recevoir Rives d’Orb avant d’aller à Olonzac.  Un succès mettrait l’EFSC dans les meilleures dispositions pur la suite.

 L’équipe : Garrouty, Combes, Gasquez, Samper, Escanès, Raymond, Gras, Clément Curbaille, Billès, Delmas, Jérez, Béranger Blanc, Julien Blanc, Laveni et Salgues.

 Remplaçants : Camurac, Mestre, Frédéric Curbaille, Boyer, Cavalhès, Molina, Labadie.  

Les commentaires sont fermés.