11.12.2013

l’Entente étrille Tauch et s’empare de la première place de la poule.

coursan EFSC équipe une .JPG


l’Equipe de l'entente EFSC Xv est leader                             

 Fleury/ Salles/ Coursan n’ pas fait dans le détails face au voisin Tauch Corbières dimanche après midi. Pourtant fortement diminuée, l’EFSC avait tout a craindre de cette réception. Une fois de plus c’est par le jeu de  mouvement que les locaux ont fait la différence. Il aura fallu attendre tout de même  l’expulsion temporaire du troisième ligne centre visiteur à la 22e pour voir l’Entente accélérer et déborder les « Sangliers ». C’est tout d’abord le jeune et très prometteur ailier Javegny qui va en dame en faisant au passage admirer sa pointe de vitesse et ses crochets dévastateurs. Dans la foulée, Canal, excellent quand le jeu est aussi aéré, perce et offre le second essai au centre Jérez. Ce dernier enfonce le clou juste avant la pause en réussissant le doublé. LA messe est dite (24 à 0), l’Entente n’a plus qu’à gérer. Soucieux de prendre le bonus, elle se met à l’abri dés l’entame avec un magnifique essai sur une relance initié par Billès sur une touche rapidement jouée. Les frères Blanc font la différence et Gras joue les perce muraille pour offrir l’essai à Canal. Le festival continue et Tauch Corbières ne semble pas en mesure de l’arrêter. Le pilier Bergé marque et porte le score à 38 à 0, incroyable. 

IMG_6104.JPGL’EFSC relâche alors son étreinte et permet aux vaillants « Sangliers » de sauver l’honneur avec leurs remplaçants expérimentés, Bueno, Casato et Mostacchi. Les visiteurs marquent deux essais et obligent l’EFSC a se faire violence. L’ailier Javeny en remet donc une couche avec un véritable numéro sur son aile pour un score final de 48 à 13. Stéphane Gauthier était ben évidemment satisfait après la rencontre même s’il reste très lucide sur le potentiel de son équipe en ce moment : « Je craignait ce match et nous l’emportons avec le point de bonus. C’est bien, cela prouve que nous avons de la ressource mais je suis conscient que nous avons beaucoup de lacunes qui ne seraient certainement pas passées devant une autre opposition. Nous avons trop de blessés notamment devant pour rivaliser. Il faut serrer les dents encore un match avant la trêve en espérant que l’infirmerie se vide. En tous cas ce soir, les joueurs peuvent être content, nous gagnons et en plus, nous prenons la première place de la poule. C’est une belle récompense pour tout le groupe.  »    

Dans deux semaines, l’EFSC se déplacera chez le bon dernier à Poussan qui vient d’en prendre 83. Un succès lui permettrait d’être champion d’automne. 

Les commentaires sont fermés.