02.11.2013

La doyenne des associations locales s’approche doucement des 140 ans

la doyenne des associations locales s’approche doucement des 140


Les officiels à la tribune

 Lors de son assemblée générale l’harmonie républicaine a évoqué cet anniversaire et à fait le point de son année

 Etre la doyenne des associations n’est pas rien a Coursan , ville qui en compte près de 60 et quant ont est bénévoles ont sait très bien que le plus dur c’est de durer. Mais pour l’harmonie le temps a passé avec bien sur des bouleversements , des changements, des malheurs, mais aussi et surtout beaucoup de joies et de bonheur de pouvoir jouer de musique avant tout. En ouvrant les travaux de l’assemblée générale , le président Michel Vilotte qui avait à ses côtés, l’ensemble de son bureau , la chef Christelle Thiel,  le maire Gilbert Pla , et en présence d’une bonne chambrée de musiciens , c’est tout d’abord montré satisfait du bilan musical qu’il a qualifié d’agréable et bien rythmé car ail a permis d’élargir le rayon d’activité dans d’autres communes.  Il a parlé des effectifs (58) qui après une forte hausse sont stables , le départ des uns étant compensés par l’arrivées des autres , dont 2 en provenance de l’école municipale de musique. Les projets restent les mêmes et l’harmonie aimerai maintenir 2 à 3 concerts dans les villages environnants en plus des ceux de Coursan. Le centenaire de la guerre de 14/18, un échange avec une autre harmonie et commencer a réfléchir aux 140 ans prévus pour 2016. En conclusion de ce rapport moral , le président  a rappelé que le triolet idéal est d’avoir un chef, des musiciens et un bureau pour pouvoir continuer de jouer de belles notez de musique.

la doyenne des associations locales s’approche doucement des 140En suivant le rapport de la secrétaire a prouvé si besoin était le dynamisme de l’association avec une quinzaine d’animation diverses entres , concerts, participations aux cérémonies , soirées festives , répétitions sans compter les 5 réunions du bureau . La nouvelle trésorière Céline François a déjà pris une belle assurance en seulement un an de présence et a présenté un bilan légèrement excédentaire, qui prouve une gestion serrée mais efficace avec des réserves suffisantes. L’élection du nouveau bureau a ensuite été validée par l’AG avec toujours Michel Vilotte à la présidence, Céline François à la trésorerie, Anne Marie Vilotte au secrétariat et quelques entrées au bureau. La chef Christelle Thiel  a mis l’accent sur le sérieux aux répétitions et le travail personnel en se montrant assez satisfaite du bilan musical. C’est le maire qui a conclu ses travaux en soulignant que l’association après quelques petits problèmes c’est bien reprise pour se concentrer aujourd’hui un peu plus à la musique , il a rassuré la trésorière sur une demande et c’est montré préoccupé par le problème du local des archives auquel il faudra bien trouver une solution rapidement 

la doyenne des associations locales s’approche doucement des 140

Les commentaires sont fermés.