09.11.2013

L’Entente EFSC XV est attendue de pied ferme à Murviel.

L’Entente est attendue de pied ferme à Murviel

 

Fleury/ Salles/ Coursan sort d’une victoire très convaincante lors du derby face à Portel avec à la clef un point de bonus offensif qui lui permet d’être co-leader de la poule . Un nouveau statut qu’il sera certainement difficile à assumer cet après midi à Murviel face à un des favoris du championnat. En effet, ce dernier reste sur un revers surprise chez son voisin, Rives d’Orb et voudra mettre les choses aux points en accueillant le premier de poule. Un contexte délicat donc pour l’EFSC qui se déplacera avant tout pour envoyer du jeu comme l’explique l’un des entraîneurs Stéphane Gauthier : « C’est sût qu’il vaut mieux être premier que dernier aujourd’hui mais nous n’allons certainement pas nous enflammer. Nous allons rester fidèle à nos principes. Mettre du rythme avec un jeu de mouvement sans oublier les fondamentaux du rugby. Nous sommes attendus mais il faut pas croire que le championnat ou la qualification va se jouer à Murviel/ Thézan. Nous n’allons certainement pas aller à la guerre et encore remplir notre infirmerie. Cependant, nous n’allons pas nous déplacer en victime. Il y aura 22 joueurs prêts à défendre l’EFSC. »   

Ce match sera surtout une opposition de style entre une équipe Biterroise au pack surpuissant et très bien organisée face à des Audois adepte du jeu de mouvement. « Ils vont essayer de nous priver de ballons et nous faires des « cocottes » fort épuisantes. Mais nous allons jouer sans nos poser de questions, sans pression particulière car nous avons assuré nos arrières à domicile. Il faudra jouer les coups à fond car nous n’aurons certainement pas beaucoup de munitions.»   

Au niveau de l’effectif, l’Entente n’a quasiment rien changé après la victoire de Portel. Il y aura même des retours, celui de Samper et Bergé pour essayer de mettre du poids dans le pack.  C’est donc sur la pointe des pieds que le leader se déplace à Murviel, c’est peut-être la bonne situation pour faire un coup…ou peut-être subir une lourde défaite. Malgré tout, l’EFSC semble avoir franchi un cap et peut avoir des certitudes sur son jeu qui commence à être sérieusement respecté.  Dimanche dernier sur le terrain de Fleury  avant les matchs le bureau du club avait tenu a honorer 5 de leurs partenaires en remettant a chacun d’eux un maillot encadré. C’est une preuve que le club est bien soutenu outre par les trois mairie mais aussi par des partenaires privés qui le suivent.   

Les commentaires sont fermés.