20.10.2013

L’Entente EFSC XV se doit de rebondir face à Olonzac

L'EFSC reste sur une courte défaite à Rives d’Orb (13 à 16) au terme d’un match haché et finalement peu rythmé. Ce revers est resté en travers de la gorge de l’Entente qui s’était déplacée avec pas moins de dix joueurs absents pour diverses raisons. L’opposition des Héraultais était loin de celle proposée ces dernières années, ce qui renforce le sentiment d’amertume des entraîneurs qui attendent évidemment une réaction cet après midi à Coursan à 15 h face à la jeune équipe d’Olonzac. A la surprise générale, cette dernière pointe à la troisième place du championnat faisant partie des trois seules équipes invaincues après deux journées. Mais Olonzac a bien changé et se trouve en pleine reconstruction avec une équipe très jeune. Ces deux succès ont été obtenus à domicile face à Rives d’Orb justement de deux points puis face au promu, Villeneuve Maguelonne (20 à 14).  L’EFSC sera donc malgré tout favorite pour cette rencontre mais la plus grande méfiance est de rigueur comme nous l’explique Frédéric Poquet, l’un des entraîneurs : « C’est une équipe en pleine confiance qui ne lâchera rien. Ils sont jeunes, courent partout et mettent du rythme. De notre côté, nous devons également mettre du rythme, déplacer le jeu mais rester solide sur les fondamentaux. Ne pas précipiter les choses, avoir de bons ballons en étant propre en conquête et efficace dans les rucks avant de vouloir envoyer du jeu. Il faudra également être plus pragmatique et réaliste au pied. Le retour de Julien Canal devrait nous faire du bien dans ce secteur. Il faut se méfier, prendre le match par le bon bout, il faut gagner pour ensuite recevoir Portel dans les meilleures dispositions. J’espère que le groupe n’a pas oublié l’élimination cruelle l’an dernier en dimi-finale, ce match nous reste encore en travers. » Du côté de l’effectif, Billès, Canal, Salqgues, Boyer feront leur retour également. Le groupe présentent donc de solides garanties et un XV de départ de qualité. L’EFSC se doit désormais de passer la vitesse supérieure et affirmer son potentiel pour confirmer le statut de favori qu’il lui a été attribué en début de saison.

Le groupe : Combes, Garrouty, Boyer, Frédéric Curbaille, Curbaille,  Escanès, Mestre, Wandicke, Gras, Billès, Labadie, Canal, Lanau, Béranger Blanc, Julian Blanc, Sablairol, Molina, Salgues.  

 

Les commentaires sont fermés.