27.09.2013

La député , le sénateur et le maire à la cave

Coursan  La députée , le sénateur et le maire à la cave  Mercredi en fin d’après midi, la cave de Coursan /Armissan/ Béziers /Boujan a reçu la première visite du genre effectuée par la députée Mme Marie Hélène Fabre, accompagnée du sénateur Roland Couteau auxquels c’étaient joint le maire et conseiller général Gilbert Pla. Ils sont étés accueillis par le président Jean Pierre Garcia et son directeur Sébastien Boyer . Le point sur la campagne actuelle qui se déroule bien malgré un état sanitaire des blancs assez délicat qui a été bien géré par les équipes a été fait et le président et son technicien ont souligné que les volumes actuels étaient proches de ceux de 2011 ce qui devrait donner une récolte  qui avoisinera les 200 000 hl,. Plus de 110 000 hl étant déjà rentrés il reste environ 3 semaines de vendanges si le temps reste au beau. Le sénateur Roland Couteau a bien sur parlé avec le président et son directeur de la fameuse chaptalisation demandé et refusée pour l’instant . Le sénateur a d’ailleurs souligné que s’il avait démissionné de la présidence de la ANEV (Association Nationale de Elus du Vin) c’était a cause du refus du parlement et aussi des collègues qui siège à cette association de le soutenir lors du vote du fameux acompte de 15% qui a été rejeté. Le sénateur ne c’est pas également senti assez soutenu lors du débat sur les aides à l’hectare et sa démission est une protestation et un cri d’alarme. Mais ce dernier va continuer a aider la viticulture Languedocienne qu’il ne laisse nullement tomber et il vont se battre avec la députée,  pour obtenir la chaptalisation qui risque toutefois s’il elle est accordée,d’arriver après les vendanges. Enfin il faut noter que ce refus fera perdre à la cave de Coursan/Armissan/Béziers l bagatelle de 400 000 euros soit un coût de 2 euro par hecto   .  Légende photo ; Les élus et les responsables de la cave

Les élus devant la cave
 
Mercredi en fin d’après midi, la cave de Coursan /Armissan/ Béziers /Boujan a reçu la première visite du genre effectuée par la députée Mme Marie Hélène Fabre, accompagnée du sénateur Roland Couteau auxquels c’étaient joint le maire et conseiller général Gilbert Pla. Ils sont étés accueillis par le président Jean Pierre Garcia et son directeur Sébastien Boyer . Le point sur la campagne actuelle qui se déroule bien malgré un état sanitaire des blancs assez délicat qui a été bien géré par les équipes a été fait et le président et son technicien ont souligné que les volumes actuels étaient proches de ceux de 2011 ce qui devrait donner une récolte  qui avoisinera les 200 000 hl,. Plus de 110 000 hl étant déjà rentrés il reste environ 3 semaines de vendanges si le temps reste au beau.
Le sénateur Roland Couteau a bien sur parlé avec le président et son directeur de la fameuse chaptalisation demandé et refusée pour l’instant . Le sénateur a d’ailleurs souligné que s’il avait démissionné de la présidence de la ANEV (Association Nationale de Elus du Vin) c’était a cause du refus du parlement et aussi des collègues qui siège à cette association de le soutenir lors du vote du fameux acompte de 15% qui a été rejeté. Le sénateur ne c’est pas également senti assez soutenu lors du débat sur les aides à l’hectare et sa démission est une protestation et un cri d’alarme. Mais ce dernier va continuer a aider la viticulture Languedocienne qu’il ne laisse nullement tomber et il vont se battre avec la députée,  pour obtenir la chaptalisation qui risque toutefois s’il elle est accordée,d’arriver après les vendanges. Enfin il faut noter que ce refus fera perdre à la cave de Coursan/Armissan/Béziers l bagatelle de 400 000 euros soit un coût de 2 euro par hecto   .
 

Commentaires

Has dado en el punto con este post , realmente creo que esta web tiene mucho que decir en estos temas . Volveré pronto a vuestro blog para leer mucho más , gracias por esta información .

Écrit par : alarmas casa | 17.10.2013

Les commentaires sont fermés.