19.09.2013

Dès vendredi soir sur la place Coursan va faire son cinéma

coursan dédicaces JP Grotti.JPG

L'invité d'honneur Jean Pierre Grotti
 
Deux jours avec le cinéma et des professionnels Coursanais, artistes écrivains ou dessinateurs de BD, plasticien, peintre ou cinéastes.
 
Quant la commission municipale a voulu mettre en place ces deux jours autour de notre veille porté par le cinéma , elle a bien sur fait appel a des professionnels comme ceux de Cinéma Aude 200 pour la projection mais aussi et surtout bien sur des auteurs ou acteurs de ce 7 ° art. C’est ainsi que l’ont trouve Marc Azéma, chercheur et réalisateur qui présentera  « l’art préhistorique » vendredi soir à partir  , Stéphane,  Kowalczyk compositeur et improvisateur multimédia  et Jean Paul Joguin, chanteur , acteur , comédien , humoriste qui présenteront , samedi soir toujours sur la place « Coup de soleil » qu’ils ont coécrit ensemble. Ces trois professionnels non Coursanais mais très connus et déjà bien reconnus dans le Narbonnais et même au de las viendront parfaitement compléter une programmation de participants issus du cru et tous Coursanais , amoureux de leur village et qui ont tous fait leur chemin dans les différentes disciplines artistiques qu’il pratiquent avec bonheur.coursan sellenet soual groupe poudrière.jpg
On va commencer par le coordinateur de ces deux jours qui n’est autre que Gilbert Corbières, cinéaste, filmeur, monteur, photographe, réalisateur ou tout simplement passeur d’images et enregistreur de traces. Son amour de Coursan est assez remarquable et les films qui a déjà réalisés avec des Coursanais ont déjà étés appréciés dans notre ville. L’invité d’honneur ensuite même s’il ne vit pas Coursan en est un enfant à part entière puisqu’il s’agit de l’écrivain Jean Pierre Grotti. Avec une enfance Coursannaise baignée par le rugby le « Bic » c’est lancé avec beaucoup de réussite dans l’écriture de romans de terroirs où il excelle  et avec une bonne dizaine d’ouvrage à son actif , sa plume prends de l’assurance et l’émotion ou la réalité bien de chez nous comme « le long Chemin de Joaquin l’Espagnol » sont omniprésents dans ces livres dont il parle toujours avec passion. Alain Julié et Jean Luc Garrera, dessinateur et scénaristes de BD eux aussi de pure souche locale, ont su faire leur trou dans ce monde très difficile de la BD  et leur notoriété grandissante de bulle en bulle n’a d’égale que leur gentillesse naturelle et leur talent et eux aussi savent très parler de leur art. Enfin pour clore la liste des Coursanais ont trouvera Fernand Soual et Bruno Sellenet , peintres mais aussi plasticiens ou tout simplement, artistes aimant s’exprimer à travers les arts divers et très connus dans notre ville et bien plus loin. Le film qu’ils présenteront vendredi soir « 178 299-180 2940 » , ils en parlent comme d’un objet d’art . C’est la première fois qu’ils se servent du cinéma comme support artistique et leur création devrait à la fois surprendre et interpeler car leur talent est très diversifié et la découverte de leur travail sera sûrement un grand moment.
Voilà présenté tous les acteurs de « Coursan fait son cinéma » les coursanais come les autres et il ne manque plus que le temps soit au rendez vous pour ces deux jours ou notre ville sera mise à l’honneur à travers le grand écran.
Le programme st le suivant ;Vendredi soir 20 septembre projection de courts métrage sur la place à partir de 21 h 30 avec le film de Fernand Soual et Bruno Sellenet suivi de « L’art Préhistorique »de Marc Azéma. Lendemain à partir de 10 h , l’opération Peintres en liberté avec l’Office de tourisme, à partir de 18 h , sur la place plateaux de sicutions avec tosu els participants , à partir de 21 h 30 projection de « Gens du village la suite.. » de Gilbert Corbières suivi par « Coup de soleil » de JP Joguin et Stéphane Kowalczyk avec une ouverture et un entracte assuré musicalement par l’harmonie républicaine de Coursan.

vélo maniacs  julie garrera.jpg

 

Les commentaires sont fermés.