18.09.2013

L’Entente EFSC XV tombe avec les honneurs.

coursan EFSC Du très bon Gras .JPG

Du très bon Johan Gras  sur  cette belle percée
 
En faisant pratiquement jeu égal avec un gros l'EFSC a rassuré et régalé ses supporters
 
Fleury/ Salles/ Coursan accueillait à Salles un des poids lourds de la poule honneur dimanche en 8e de finale de la coupe du Languedoc, l’Avenir Bleu et Blanc. La prestation à Vinassan et une semaine d’entraînement plutôt délicate laissait craindre le pire. Pourtant l’Entente a répondu présente en faisant jeu égal avec une équipe Héraultaise bousculée dans le jeu mais malheureusement pas inquiétée au tableau d’affichage. L’EFSC s’incline 22 à 8, un score très flatteur pour l’ ABB tant les Audois ont posé des problèmes aux Héraultais. Si très vite, les locaux ont été menés au score (10 à 0), ils sont sus réagir avec un bel essai de trois-quarts en coin après une percée magistrale de Johan Gras. On regrettera l’essai encaissé à quelques secondes de la mi-temps sur un coup de pied contré qui aura soulagé les Héraultais. En seconde mi-temps, les locaux vont tenir 20 minutes avant de céder quelque peu physiquement devant la fraîcheur et le banc de qualité des visiteurs.  

IMG_4281.JPG

L’Entente a finalement réalisé un bon match, très encourageant pour le championnat à venir. Une belle première mi-temps avec beaucoup d’engament, de nombreux franchissements du premier rideau. Un jeu cohérent avec une agressivité saine, l’Entente a posé une première pierre pour cette saison et ce malgré les nombreuses absences. Tout le groupe est à félicité, le jeune Béranger au centre a marqué des points. Le talonneur Illan, Johan Gras et Thomas Wandicke beaucoup plus affûté que l’an passé, se sont montrés également à leur avantage. Stéphane Gauthier, co-entraîneur était plutôt satisfait malgré la défaite : « Le groupe a eu un comportement exemplaire. Ils ont étés vaillants et ont respecté les consignes tout en montrant de belles valeurs. Nous avons rivalisé avec une bonne équipe d’Honneur, c’est très encourageant. Cela fait du bien au moral pour les joueurs, nous allons pouvoir travailler sereinement en étant conscient que nous pouvons faire de bonnes choses. Ils nous manqué un peu d’entraînement dans les jambes, maintenant ils  nous reste à travailler dur.»      
Il reste désormais trois semaines à l’Entente pour préparer son premier de championnat avec la réception de Couiza/ Espéraza. Cette saison doit être celle du rachat, le potentiel est là, reste à l’exploiter.

coursan EFSC Illan au four et au moulin .JPG

Bruno Illan très percutant avant sa sortie sur blessure

Les commentaires sont fermés.