06.09.2013

Course Camarguaise ce dimanche dans les arènes Coursanaises

coursan course camarguaise du beau spectacle .JPG

Du bien beau spectacle dans les arènes de Coursan
 
Ce dimanche 8 septembre à 17 h 30 dans les arènes Henri Tremasaïgue de Coursan le club taurin local propose une course Camarguaise avec la mande du Grand Salan et les razeteurs de Portiragnes.  Par définition même, la course camarguaise est un sport dans lequel les participants tentent d'attraper des attributs primés fixés au frontal et aux cornes d'un bœuf appelé cocardier ou biòu (bœuf en provençal), mais auquel on confère parfois la dignité de taureau en l'appelant : taureau cocardier. Ce jeu sportif, sans mise à mort, est pratiqué dans les départements français du Gard, de l'Hérault, une large partie des Bouches-du-Rhône, ainsi que dans quelques communes du Vaucluse.
La course camarguaise se distingue de la course andalouse par de nombreux aspects : « du taureau intègre que l'on met à mort (Espagne), on passe au taureau castré, glorifié de son vivant, d'un idéal de domination de l'officiant à un idéal de domination de l'animal consacré (Camargue).  Côté historique les premières traces de courses en Camargue que l'on ait concernent les exploits d'un certain Capitaine de Ventabren, qui aurait affronté des taureaux furieux à une date imprécise, et de deux courses de taureaux que Catherine de Médicis, puis Henri IV auraient présidées en Camargue dès le xvie siècle2. D'autre historiens apportent des données plus anciennes : « les plus anciennes mentions font état de jeux taurins à Arles lors d'une foire qui se tenait à la Pentecôte dès le XIIe ou XIIIe siècle3. On mentionne encore les jeux taurins qui se multiplient dès le XVIe siècle dans les bourgs du Gard méridional et la région de Nîmes, s'étendant jusqu'à Avignon et ses environs au XIXe siècle 3. Tout ceci n’est bien sur que la première partie de la belle histoire de ces courses mais ce qui est sur c’est que le spectacle est de qualité et que les Coursanais, et autres devraient pouvoir passer une bonne fin d’après midi dans les arènes locales.
 

Les commentaires sont fermés.