20.09.2012

Le « Cinéma de la remise » débute débute demain « Coursan se raconte »

 Le « Cinéma de la remise » débute  débute demain  « Coursan se raconte »

Gilbert Corbières en action
 
Demain soir à partir de 21 h c’est à la salle J Miro que le cinéma Coursannais ouvre deux jours d’animation rétro.

A Coursan on est habitué au théâtre , bien sur à la musique qui est très présente , la BD et pas mal d’autres arts comme la peinture mais cette fois c’est le cinéma entièrement réalisé à Coursan par des Coursannais qui va être à l’honneur. En effet « Coursan se raconte » qui se veut être un regard sur un pan en arrière sur notre passé de 1900 à 1930 , débute donc demain vendredi soir.  Pour ouvrir ces deux jours rétro, c’est le « cinéma de la remise » crée il y a maintenant deux ans par notre concitoyen Gilbert Corbières qui ouvrira notre mémoire collective. La remise cela fleure bon les années du début du siècle et aussi un souvenir délicat pour son créateur qui durant une bonne année à tout fait lui même en famille, alternant petits documentaires , filmant les petits événements de sa ville toujours ancré avec au fond de lui l’amour de Coursan mêlé à des souvenirs bien précis. S’entourant depuis de comédiens Coursannais très typiques ayant le même amour de leur village comme Roger Ribo, Daniel Lacoste Irène Sormani, Georges Pech et Michel Sidobre, son cinéma à évolué pour arriver aujourd’hui a fonctionner avec 3 cadreurs , un journaliste et s’appeler même tv2LR.
 Le « Cinéma de la remise » débute  débute demain  « Coursan se raconte »Cette équipe étoffée a ouvert son chant d’action et suis même le chanteur narbonnais Kiko travaillant actuellement sur un documentaire pour son troisième album avec Orygrna productions et aussi sur d’autres documentaires. Enfin tv2LR assurera un reportage sur « Coursan se raconte » avec deux équipes qui seront présentes vendredi et samedi.
Mais vendredi soir le travail présenté concernera le village de Coursan, votre village et « mon village » comme aime le dire avec amour Gilbert . La soirée débutera par la projection d’un court métrage qui est une manière  Le « Cinéma de la remise » débute  débute demain  « Coursan se raconte »de voir Coursan non pas dans ses plus beaux atours mais en donnant l’occasion à une partie de ses habitants (5 hommes et 5 femmes)de s’exprimer autour de quatre questions . La deuxième partie de cette soirée cinéma qui teins particulièrement à cœur à Gilbert Corbières est une nouvelle humoristique « Les noces de Plutonium » dont les acteurs locaux sont mis au service du scénario de Georges Pech sous l’objectif de la caméra tout en conservant leur bon esprit , celui de notre village. Le cinéaste Coursannais jure que ce travail de mémoire ne s’arrête pas là et qu’il est appelé avec la complicité des Coursannais, à durer dans le temps.
Voilà donc un façon qui promet d’être originale pour entrer de plein pied dans ce retour en arrière, surtout que en fin de cette soirée d’ouverture de vendredi, le chanteur Occitan La Sauze bien connu devrait être présent.
 

Écrire un commentaire